Union Africaine : Quelles priorités pour les diasporas africaines en Europe ?

Le 4 septembre, à Eschbourg, en Allemagne, s’est tenu un atelier de travail organisé par le Département Société Civile et Diaspora (CIDO) de l’Union Africaine, en présence de 15 représentants d’organisations et de réseaux de diasporas basés en Europe. Le FORIM y était représenté par Mike Attah, référent de la Commission Gouvernance Mondiale des Migrations. Dans la continuité de la rencontre de Khartoum tenue en janvier, cette rencontre ambitionnait de consulter les diasporas africaines en Europe sur leurs priorités, afin de préciser le plan d’action de l’Union Africaine pour les prochaines années. La présidente d’ADEPT, la plateforme euro-africaine de diasporas, Khady Sakho Niang, également administratrice du FORIM, a contribué à renforcer la place du FORIM.

Economie rurale, technologies, paix et sécurité, commerce, infrastructure, politiques publiques : tous les domaines dans lesquels les diasporas ont un impact ont été abordés et priorisés.

« Ces moments d’échange entre plateformes au niveau européen sont cruciaux. L’Union Africaine souhaite intégrer plus concrètement les diasporas dans ses programmes. Le FORIM encourage cette démarche et apprécie l’occasion de partager son expérience » se réjouit Mike Attah.