Présidentielle : déclaration de Coordination SUD pour l'entre-deux-tours "Pour un pacte de solidarité indivisible et sans discrimination"

A la veille de désigner un nouveau président de la République, nous, organisations de solidarité internationale membres de Coordination SUD, plateforme nationale des ONG d’urgence et de développement, souhaitons réaffirmer notre attachement à la défense des droits humains et de l’égalité entre femmes et hommes.

 

Nous exprimons en outre notre adhésion sans faille à une solidarité indivisible. Une solidarité sans frontières et sans discrimination qui tisse des liens entre les humains par-delà les différences, là où il y a des blessures, là où il y a des besoins, là où il y a des fractures. Nous en appelons aux candidats à la Présidence de la République pour que cette solidarité qui nous définit et nous unit, constitue l’axe de ralliement des citoyens, et le cap du prochain quinquennat.

 

Face aux conflits multiples qui s’accentuent, et face aux périls sociaux, environnementaux et climatiques qui s’accroissent, nos organisations exigent une contribution à hauteur de 0,7 % du revenu national brut à la solidarité internationale à l’horizon 2022, ainsi qu’une mise en œuvre résolue de l’agenda du développement durable, agenda qui constitue la seule feuille de route universelle pour un monde plus juste et plus soutenable.

 

Nous attendons du prochain président de la République une attention redoublée au respect des droits humains et du droit international humanitaire dans le cadre de sa politique étrangère. Nous attendons qu’il puisse faire preuve d’exigence accrue sur ces sujets dans le cadre des relations avec les États qui ne les respectent pas.

 

Nous réaffirmons l’urgence d’une lutte redoublée contre tous les facteurs de pauvreté et d’inégalités et appelons le prochain président de la République à refuser tout conditionnement de l’aide publique au développement qui la détourne de ces seuls enjeux.

 

Nous rappelons enfin notre adhésion à une France ouverte au monde et aux peuples du monde, qui se tienne à la hauteur de son idéal républicain, celui de la promotion de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.

 

Nous, qui associons de très nombreux citoyens actifs et sommes soutenus par de nombreux autres, nous continuerons à faire vivre ces valeurs qui fondent nos organisations et resterons vigilants à leur respect.

 

Convaincus que l’investissement dans la solidarité est le meilleur ferment de paix pour nous et les générations futures, nous en appelons à un quinquennat qui fasse de la solidarité internationale un pacte national, et du développement durable son projet.

 

 

Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement est la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale. Elle rassemble aujourd’hui 164 ONG, adhérents directs ou au travers de six collectifs (Clong-Volontariat, Cnajep, Coordination humanitaire et développement, Crid, Forim, Groupe Initiatives), qui mènent des actions humanitaires d’urgence, d’aide au développement, de protection de l’environnement, de défense des droits humains auprès des populations défavorisées mais aussi des actions d’éducation à la solidarité internationale et de plaidoyer.