MADE West Africa : deux nouvelles études disponibles sur les diasporas du Brukina Faso et du Togo

MADE WEST AFRICA

 

Le projet «MADE Afrique de l'Ouest - Partenariats pour la migration et le développement pour une gouvernance migratoire et de mobilité basée sur les droits» ou MADE West Africa est un projet qui vise à promouvoir la bonne gouvernance sur les thématiques des migrations et de la mobilié, ainsi que la protection des droits des migrants dans la région CEDEAO afin d'accroître les bénéfices de la migration et de la mobilité pour le développement  dans six pays pilotes, à savoir le Burkina Faso, le Ghana, la Guinée, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo. 

 

 

ACTIVITÉS

Le programme de trois ans (2017-2020) a trois objectifs principaux :

 

 

  Améliorer la capacité de la société civile et des autorités nationales/locales à améliorer la mobilité intra- et inter-régionale par la mise en œuvre du Protocole de libre circulation de la CEDEAO. 

Mis en oeuvre par CMS au Ghana et en Sierra Leone 

 

 

 Garantir le respect des droits des travailleurs migrants et promouvoir la participation de la société civile à la gouvernance de la migration de main-d'œuvre.

Mis en oeuvre par ICMC Europe au Sénégal et en Guinée 

 

 

 Maximiser la contribution de la diaspora au développement des pays d'origine en promouvant des cadres de coopération innovants entre la diaspora, les ONG de développement, les autorités nationales/locales et le secteur privé. 

Mis en oeuvre par AFFORD au Ghana et en Sierra Leone,

par FORIM au Burkina Faso et au Togo

 

 

 

Les activités sont structurées autour de cinq éléments principaux :

 

1. Des recherches visant à améliorer la base de données pour les programmes et les politiques et à identifier les lacunes concernant les piliers du projet.

 

2. Renforcement des capacités avec des ateliers de formation pour combler les lacunes et répondre aux besoins identifiés dans les recherches.

 

3. Dialogues intrarégionaux et interrégionaux multipartites pour impliquer les acteurs locaux, nationaux et régionaux pertinents, promouvoir les synergies et l'échange des bonnes pratiques.

 

4. Evaluation des progrès des Objectifs de Développement Durable  pour suivre la mise en œuvre des ODD concernant la mobilité, la traite des êtres humains et les transferts de fonds dans le contexte ouest-africain. 

 

5. Un fonds pilote pour offrir de petites subventions aux organisations de migrants et de la société civile dans les six pays cibles du programme afin d'encourager les actions qui pourraient soutenir les trois objectifs du projet. 

 

 

PARTENAIRES

 

MADE West Africa a été lancé par AFFORD (African Foundation for Development), le CMS (Centre for Migration Studies of the University of Ghana), le FORIM (Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations) et ICMC Europe (International Catholic Migration Commission). ICMC Europe est l'organisation coordinatrice du projet. 

 

 

La collaboration avec des partenaires du projet tels que le Centre d'études sur les migrations de l'Université du Ghana (CMS) permet de s'appuyer sur leur vaste expérience de recherche en tant que premier centre de recherche dans la sous-région de l'Afrique de l'Ouest et qui fait partie intégrante du projet.  CMS étudie la mobilité intrarégionale dans la région de la CEDEAO et se concentre sur la Sierra Leone et le Ghana.

 

 

   

 

Les partenaires FORIM et AFFORD ont tous deux établis et utilisés des réseaux d'organisations dirigées par la diaspora et des organisations de la société civile qui sont engagés dans des activités concernant l'intégration en Europe ainsi que l'expansion d'un cadre de développement de la dispora et l'établissement de partenariat de développement en Afrique. AFFORD se concentre sur le Ghana et la Sierra Leone et FORIM sur le Togo et le Burkina Faso.

 

 

 

ICMC Europe peut s'appuyer sur son expérience de coordination du programme Migration et développement de la société civile (MADE) en partenariat direct avec des partenaires de la société civile mondiale et régionale en Afrique, en Europe et en Amérique latine, qui se déroule depuis 2014. En outre, ICMC Europe est engagée auprès du Secrétariat du Processus de Rabat, ajoutant son expertise et la perspective d'une organisation de la société civile au dialogue, établissant ainsi un pont entre l'orientation des projets et un cadre politique plus large.  ICMC Europe se concentre sur le Sénégal et la Guinée en ce qui concerne la protection des travailleurs migrants. 

 
Lien pour la consultation et le téléchagement des études : 
 
 
 

 

MADE West Africa est financé par l'Union européenne dans le cadre de l"'appel à propositions du Processus de Rabat" lancé par la Commission européenne, (DG DEVCO)*

 

*Le Processus de Rabat est une plateforme de coopération politique réunissant 57 pays africains et européens, ainsi que la Commission européenne et la CEDEAO. Depuis 2006, le processus encourage le dialogue euro-africain et l'élaboration de politiques sur les questions de migration et de développement afin de renforcer la protection juridique des migrants et de lutter contre la traite des êtres humains.