"Genre et Migration" - un engagement du FORIM

Le FORIM réaffirme son engagement de faire de la question de femmes migrantes un axe majeur de sa stratégie d’action afin de dépasser les stéréotypes pour avancer dans une réflexion objective et réaliste à ce sujet. Ainsi, le FORIM œuvre à faveur de la prise de conscience collective avec l’introduction progressive et transversale de la dimension genre au sein de sa structure et ailleurs.

Afin de faire connaître, reconnaître, valoriser et appuyer le rôle de la femme comme actrice du développement, le FORIM se place en tant que porteur de la voix des femmes migrantes dans les espaces d’échange et discussion.

En 2014, le FORIM a interagit avec divers acteurs-trices pour défendre l’ouverture d’une citoyenneté réelle aux femmes migrantes favorisant la prise en compte du genre dans les politiques et pratiques de développement « ici » et « là-bas ». Pour ce faire, le FORIM a participé, au sein de la Commission Genre de Coordination SUD, aux discussions autour de la mise en place du Document d’Orientation Stratégique Genre (DOS2-Genre) adopté par le Ministère des affaires étrangères et du développement international (MAEDI) en juillet 2013.

Suite à l’adoption de ce document, le MAEDI a souhaité réactiver les travaux d’une plateforme multi-acteurs afin de suivre et d’évaluer l’application du DOS2-Genre. Le FORIM, en tant que membre de cette plateforme, a participé aux discussions autour de sa création et de sa mise en œuvre. Le FORIM est présent dans les réunions de la plateforme afin de défendre la place de la femme migrante dans cet espace.

Par ailleurs, le FORIM a participé à la présentation de la stratégie genre de l’Agence Française de développement (AFD), le Cadre d'Intervention Transversal (CIT) genre. Ce document est le fruit de la déclination du DOS 2-Genre pour les activités et projets de l’AFD.

Dû à son implication sur la question de genre et la richesse du milieu qu’il représente, le FORIM a été invité à participer en tant que partenaire du Forum Mondial des Femmes Francophones. Aux côtés de Genre en Action, PLAN France et Médecins du Monde, le FORIM a participé aux réunions de préparation et a été invité à faire partie de la délégation française du Forum.

Le premier Forum mondial des femmes francophones a eu lieu le 20 mars 2013 à Paris et a rassemblé plus de 700 femmes issues de 77 pays différents. Le FORIM y était représenté. Dans la continuité de ce travail, le deuxième Forum s’est déroulé à Kinshasa (République Démocratique du Congo) les 3 et 4 mars 2014, ayant comme sujet : « Femmes actrices du développement ». Il s’est articulé autour de 3 thématiques : « Femmes et paix », « Femmes et éducation » et « Femmes et pouvoirs ».

Comptant sur la participation de plus de 3 000 personnes venues de tout l’espace francophone, ce Forum a été un riche espace d’échange d’expériences sur le terrain. Les participant(e)s, en leur majorité des femmes, sont des exemples réels et vivants des femmes actrices du développement. Présent à cette occasion, le FORIM a pu porter témoignage sur le rôle de la femme migrante en tant qu’actrice du Codéveloppement, un pont entre « ici » et « là-bas ». 

Les recommandations formulées lors de ce deuxième Forum et issues des travaux des ateliers, seront rendues aux chefs d’Etat à Dakar en novembre 2014.

Lors de son déplacement à Kinshasa le FORIM a été invité à intervenir à la rencontre de la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté. Dans une atmosphère de dialogue et d’échange les acteurs-trices présent-e-s ont pu connaître et faire connaître leurs expériences et leurs activités en vue de la promotion de l’égalité entre les genres. Le FORIM a partagé avec les présent-e-s ses expériences dans le développement local et dans le domaine de genre. Il a plaidé pour la reconnaissance des femmes migrantes en tant que vecteur de changement social. L’accès à l’éducation pour les filles, la lutte contre les stéréotypes et le « leadership féminin » étaient au cœur des échanges de la journée.

Dès son retour, une réunion de la Commission Permanente Genre et Migrations du FORIM a été convoquée afin de partager avec ses membres les expériences vécues à Kinshasa. Cette réunion a compté avec la participation de 9 participant(e)s membres de plusieurs horizons intéressés à comprendre l’engagement du FORIM sur les questions de genre. Une bonne dynamique de travail s’est établie lors de cette réunion.

Dernièrement, le FORIM a été invité à participer du Groupe de travail « genre, coopération et protection internationales » dont l’objectif est l’évaluation de la stratégie genre et développement 2013-2017. Ce groupe multi-acteurs créé début 2014 par le Haut Conseil à l’Egalité entre les Femmes et les Hommes se réunit régulièrement, le FORIM entend s’impliquer d’avantage dans les travaux de groupe pour la suite.

Ainsi, le FORIM continuera à œuvrer à faveur de la prise de conscience collective avec l’introduction progressive et transversale de la dimension genre au sein de son réseau et ailleurs. Le FORIM confirme en 2014 sa mission d’être un espace à forte valeur ajoutée, de dialogue, de réflexion et de co-construction d’initiatives, de recherches et de formation sur la question de la femme migrante.