La Jeunesse au Plein Air (La JPA), la CASDEN et Solidarité Laïque lancent le Prix de la Solidarité Associative

Le prix de la solidarité associative est décerné conjointement par La Jeunesse au Plein Air (La JPA), la CASDEN et Solidarité Laïque, avec le soutien de l’Unicef-France. Ce Prix vise à Accompagner de jeunes associations dans leurs projets, dynamiser les territoires par l’implication des associations, Faire vivre la solidarité sur le plan local, Créer ou renforcer les liens entre mouvements d’éducation populaire et jeunes associations. Ce prix a pour objet de soutenir des projets associatifs visant à favoriser chez les enfants et les jeunes, en référence à la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE): La lutte contre les exclusions (accès aux vacances, loisirs, à l’éducation, à la culture, au sport) ; La promotion des droits de l’enfant ; La sensibilisation au développement durable et à la solidarité. En cas de soutien financier d’une ou plusieurs collectivités, le montant cumulé des aides ne devra pas excéder 50 % du budget total de l’association candidate. Les associations candidates sont invitées à retirer un dossier de candidature et le règlement auprès de La Jeunesse au Plein Air ou de Solidarité Laïque, sur les sites Internet suivants : www.jpa.asso.fr ou

www.solidarite-laique.asso.fr. Date limite de dépôt des dossiers : 31 octobre 2012.
 
Informations complémentaires : http://www.jpa.asso.fr/index2.php?&goto=prix_sol
 

Soutiens de la Fondation Bouygues Telecom

La Fondation Bouygues Telecom soutient des initiatives associatives. Tout client, abonné chez Bouygues Telecom depuis plus d’un an, peut, s’il est salarié, bénévole ou adhérent d’une association, présenter un projet associatif à la Fondation pour recevoir une dotation de 5000 euros

 
Pour être éligibles, les projets doivent s’inscrire dans l’un des 3 domaines d’intervention :
 
- Protection de l’environnement;
- Solidarité;
- Promotion de la langue française
 
Les projets devront également présenter un objectif de sensibilisation ou de création de lien
 
Enfin, l’impact de l’action, la motivation du client parrain, l’originalité et la faisabilité du projet rentreront également en ligne de compte.
 
La date limite de candidature est le 31 août 2012.
 
Informations complémentaires sur : http://fondationbouyguestelecom.fundgap.com/
 
 

Soutiens de la Fondation "Agir sa vie"

La Fondation "Agir sa vie", placée sous l’égide de la Fondation de France, soutient des projets novateurs qui offrent à des personnes en situation d’exclusion, de grandes difficultés matérielles ou de détresse morale, la possibilité de sortir de leur situation et de devenir acteur de leur propre vie et acteur du développement durable de leur communauté familiale, locale, professionnelle. 

 
Tout organisme d’intérêt général à caractère philanthropique, éducatif, social, humanitaire, familial ou culturel, régulièrement déclaré en France peut présenter des projets qui correspondent à la vocation de la fondation.
 
Les projets peuvent être mis en oeuvre en France ou hors du territoire national. L’aide de la fondation Agir sa vie consistera en un appui financier pour un « coup de pouce » au lancement du projet, principalement sous la forme d’une subvention à l’investissement initial.
 
La fondation ne soutiendra pas les frais de fonctionnement. La fondation Agir sa vie soutiendra exclusivement des projets collectifs qui correspondent à des actions pérennes. Les projets ponctuels tels que les évènements, spectacles, voyages, mission sou chantiers humanitaires ou missions d’urgence ne pourront être retenus. 
 
La fondation n’intervient pas dans le secteur médical.
 
Informations complémentaires et présentation du dossier type sur http://www.fasv.org/
 

Opportunités de soutiens aux projets d'Agroécologie de la Fondation Pierre Rabhi

Créée sous l’égide de la Fondation de France en avril 2010, la Fondation Pierre Rabhi s’inscrit dans la continuité de plus de quarante ans d’engagement et d’expérience. Elle a pour mission d’oeuvrer pour la sécurité, la salubrité et l’autonomie alimentaires des populations, au Nord et au Sud. Elle soutient principalement des projets de déploiement de l’agroécologie à travers le monde.

 
Elle accompagne des projets de sensibilisation, de formation et de transfert de compétences en agroécologie, le déploiement de prototypes et la mise en réseau des acteurs concernés par la démarche vers l’autonomie alimentaire. Plus largement, elle soutient toute recherche et innovation qui améliore les techniques et elle participe à l’extension de la propagation de l’agroécologie
 
Les projets soutenus devront viser :
 
- L’innovation, le développement et l’essaimage de modèles à taille humaine fondés sur l’agroécologie;
- La préservation et la régénération des milieux naturels;
- La réconciliation de l’humanité avec les impératifs de la nature. 
 
 
 

Lancement du Prix "Créatrices d'Avenir" d’Île de France Active

Fort du succès de la première édition, Ile de France Active et ses partenaires publics et privés, s’unissent à nouveau pour renouveler l’opération en 2012. Cette année encore, 5 prix récompenseront les créatrices d’entreprise les plus prometteuses pour une dotation totale de 24 000 euros.

 
Le Prix « Créatrices d’Avenir » s’adresse aux femmes cheffes d’entreprises de tous secteurs d’activité. Sont éligibles les entreprises portées par des femmes en Ile de France, créées ou reprises depuis le 1er janvier 2010.
Tous les statuts sont éligibles (SA, SARL, microentreprise, association, coopérative…)
 
Le Prix « Créatrices d’Avenir » apporte un soutien à la fois technique et financier. 24 000 euros de dons seront attribués aux 6 finalistes, soit 4000 euros par
prix. Une séance de coaching en communication sera également offerte aux 15 finalistes.
 
Le Prix « Créatrices d’Avenir » se compose de 5 catégories : 
 
- le Prix du FGIF récompense une lauréate en phase de projet ou ayant moins de 6 mois d’activités, 
- le Prix des métiers non traditionnellement féminins;
- le Prix de l’innovation;
- le Prix Entreprendre dans nos quartiers;
- le Prix des Commerces et services de proximité.
 
Pour candidater, vous pouvez vous préinscrire en ligne, télécharger et remplir le dossier de candidature avant le 20 septembre.
 
Renseignement et inscription : http://creatricesdavenir-idf.franceactive.org/
 
 
 

Appel à projets à destination des porteurs de projets économiques au Maroc

Les 21 et 22 juin 2012, l’agence pour la coopération internationale et le développement local en Méditerranée (ACIM) et la Fondation création d’entreprises du groupe Banque Populaire (FCE) ont réuni 21 porteurs de projet de la diaspora à Casablanca pour un atelier de mise en relation d’affaires. Ces créateurs d’entreprises vont dorénavant bénéficier d’un accompagnement personnalisé afin qu’ils puissent concrétiser leur projet.

 
Ce dispositif est mené dans le cadre d’un programme d’accompagnement à la création d’entreprises pour la diaspora marocaine soutenu par la Banque Africaine de Développement et le Secrétariat Général à l’Immigration et au Développement du ministère de l’Intérieur français
 
Il vise à promouvoir la mobilisation des compétences marocaines de l’étranger dans le développement économique et social du Royaume, et en particulier à faciliter l’investissement productif des Marocains du monde à travers la création d’entreprises et le transfert technologique. Dans ce cadre, ACIM et la FBPCE lancent un nouvel appel à projets pour accompagner 30 nouveaux porteurs de projet qui bénéficieront également du dispositif ACEDIM (mise en relations avec les acteurs clefs de l’entrepreneuriat au Maroc, experts en fiscalité, financement, import-export, représentants des administrations et institutions marocaines, suivi personnalisé en régions, …). 
 
Ce programme ACEDIM est destiné à tout porteur de projet marocain, ou d’origine marocaine, vivant en Europe et souhaitant créer une entreprise au Maroc.
 
Des réunions d’information seront organisées en septembre et octobre pour aller à la rencontre des créateurs d’entreprises intéressés. 
 
Les porteurs de projet souhaitant obtenir des détails sur le programme ACEDIM et bénéficier du dispositif d’accompagnement peuvent contacter : Véronique Manry, chargée de mission ACEDIM/Diasporas, ACIM : veronique.manry@agenceacim.com - +33 491 026 269 ou
 
Salwa Chniber, conseillère Réseaux & Partenaires, FBPCE : chniber@fondationbpc.org - +212 522 29 32 51/57.
 
 
 
 

Appel à projets complémentaire du Fonds de Développement de la Vie Associative (FDVA) Ile-de-France

La Préfecture de la Région Ile de France, en lien avec la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’Île-de-France, lance un appel à projet complémentaire dans le cadre du Fonds du Développement de la Vie Associative (FDVA) d’Ile-de-France

 
Le Fonds du développement de la vie associative permet par un soutien financier à des structures associatives de mettre en oeuvre des actions de
formation en direction de leurs bénévoles élus ou responsables d’activités. Il permet aussi d’initier des projets et activités à caractère innovant conduits par une association. Il permet, enfin, d’aider toutes les associations qui répondent aux critères généraux quelle que soit leur taille. 
 
Par ordre d’importance, les formations soutenues sont : 
 
Les formations spécifiques orientées vers le projet en lien avec les objectifs de l’association favorisant la qualification des bénévoles (exemple : formation spécifique à l’écoute ; formation spécifique à l’assistance juridique, etc…);
 
Les formations techniques (à caractère transversal) en rapport avec l’activité et le
fonctionnement de l’association (exemple : comptabilité, gestion des ressources humaines, informatique, etc…).
 
Cet appel à projet complémentaire concernera de façon prioritaire les actions :
 
- Conduites auprès de bénévoles oeuvrant dans le champ des hébergements d’urgence ; 
- Celles destinées aux bénévoles résidants des territoires prioritaires (urbains et ruraux), personnes vulnérables, en situation de précarité ; Celles menées par des associations agissant dans ou en direction des quartiers prioritaires de la Politique de la ville;
- Celles conduites par des associations travaillant en direction des gens du voyage.
 
Les actions doivent se dérouler avant le 31 décembre 2012. Les dossiers doivent être retournés au plus tard le 21 septembre 2012. Dans le
cadre de cet appel à projet complémentaire, la subvention n’excédera pas 3500 €.
 
 
Dossier de demande de subvention et informations complémentaires sur http://www.vialemonde93.net/spip.php?article2362
 
 

Lancement de l' Appel à projets « Sociétés en Méditerranée » (SOCMED)

L’Institut des Sciences Humaines et Sociales (InSHS) du CNRS et le Département Sociétés (DSo) de l’IRD, en partenariat avec la Direction des Programmes de recherche et de la Formation (DPF) au Sud de l’Agence Inter-établissements de Recherche pour le Développement (AIRD) lancent du 20 juin au 28 août 2012 le nouvel appel à projets intitulé « Sociétés en Méditerranée » (SOCMED). L’appel à projets SOCMED veut soutenir l’effort de compréhension du fonctionnement des sociétés méditerranéennes. 

Il est ouvert à toutes les thématiques qui intéressent le monde méditerranéen dans ses évolutions contemporaines sociales, politiques
ou économiques et demeure ouvert à toutes les disciplines dans le champ des sciences humaines et sociales.
 
Cet appel est plus particulièrement destiné à des chercheurs ou enseignants-chercheurs qui souhaitent :
 
Développer des recherches et des activités de formation à la recherche sur la base de partenariats avec des collègues et des institutions des pays de la rive Sud de la Méditerranée ; 
 
A terme, présenter une proposition mieux documentée à l’ANR, aux programmes européens ou à d’autres sources de financement de projets de
recherche.
 
L’appel à projets SOCMED vise également à encourager et favoriser le démarrage de recherches pluridisciplinaires, non seulement entre SHS mais surtout aux articulations avec les sciences de la santé, de l’environnement, de l’information par exemple. 
 
Les critères d’innovation et d’interdisciplinarité seront parmi les premiers critères d’évaluation retenus. Le financement incitatif est accordé pour des projets d’une durée de 12 mois (septembre 2012-août 2013) pour un montant maximum de 13 000 €.
 
Contacts pour l’INSHS du CNRS : William Berthomière socmed@cnrs-dir.fr ,
 
pour le Département Sociétés de l’IRD : Bruno Romagny – dso@ird.fr
 

Appel à projets "Initiatives d’économie sociale et solidaire" de Plaine Commune

La Communauté d’agglomération de Plaine Commune lance un appel à projet "Initiatives d’économie sociale et solidaire" sur son territoire (Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, La Courneuve, L’Île-Saint-Denis, Pierrefitte,-sur-Seine, Saint-Denis, Stains, Villetaneuse). Il s’agit de contribuer à dynamiser ce secteur du

développement économique. Ce soutien portera sur 3 catégories :
 
1. La coopération économique et/ou mutualisation entre deux ou plusieurs structures du territoire : le dispositif mis en place permettra d’améliorer le
fonctionnement et l’efficacité de leurs services, au-delà de la simple mise en réseau. La participation d’acteurs de différentes villes du territoire tout comme la création d’emploi seraient un plus, mais ne sont pas des critères obligatoires.
 
2. Le démarrage d’activité ESS : il s’agit d’accompagner notamment le lancement de l’activité économique d’une structure du territoire récemment créée, ou le passage à l’activité économique d’une structure autrefois entièrement fondée sur le bénévolat. La création d’emploi est un critère obligatoire. 
 
3. Education populaire et ESS : ce prix récompensera un projet pédagogique participatif, permettant de contribuer à la création d’une culture commune de l’économie sociale et solidaire. Visant la démocratisation des contenus de l’ESS, il s’adressera donc un large public et notamment aux jeunes générations.
 
L’enveloppe attribuée à cet appel à projets sera d’un montant de 30 000 euros maximum.
 
Le dossier devra être constitué et remis au plus tard le 30 septembre 2012.
 
 
 
À télécharger: 

Soutiens de la fondation Hippocrène

La Fondation Hippocrène a pour mission de soutenir des projets concrets et novateurs qui touchent l'Europe et la jeunesse. Les projets soutenus doivent être portés par des associations ou des organismes à but non lucratif. La Fondation Hippocrène s'attache à sélectionner des initiatives pouvant avoir un effet de levier sur le projet européen. Par effet de levier, on peut entendre : l'impact médiatique (les projets bénéficiant d'un partenariat avec un ou plusieurs médias), l'impact politique (les projets permettant des initiatives législatives ou institutionnelles), ou encore le développement de réseaux d'action (liens de longs termes entre jeunes décideurs économiques, politiques ou sociaux, dans une optique trans-partisane et non confessionnelle ou encore de réseaux artistiques et culturels). 

Plus généralement, tout projet susceptible de toucher de manière directe ou indirecte un nombre important de jeunes Européens, en particulier les jeunes ayant peu d'opportunité d'être initiés à l'Europe, sera étudié avec soin. 

Les actions soutenues devront toucher plusieurs pays d'Europe, être initiées par des organisations de plusieurs pays d'Europe, et dirigées en faveur de la construction européenne. Les projets présentés doivent impliquer plusieurs organisations, associations, fondations, institutions publiques ou privées dans son plan de financement.

La Fondation Hippocrène ne pourra donc pas être le seul financeur. Il est rappelé que seuls les projets à but non lucratif peuvent être retenus. Informations complémentaires : http://www.fondation-hippocrene.fr/index.php?l=fr&m1=2&m2=6

Pages