Appel à projets « Le numérique solidaire », de la Fondation SFR

La Fondation SFR lance la 3ème édition de son appel à projets « Le numérique solidaire ». la Fondation SFR souhaite encourager la réalisation de projets associatifs dans lesquels les nouvelles technologies apportent des solutions innovantes pour améliorer le quotidien de personnes en situation de fragilité sociale ou physique (personnes en situation de handicap, personnes âgées, personnes éloignées de l’emploi, jeunes des quartiers, adolescents et enfants…). Cette année, les associations lauréates pourront recevoir une aide financière allant jusqu’à 30 000€. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 21 octobre 2013. Informations complémentaires : http://mecenat.fondationsfr.com/fr/

Appel à projets de l'AFD "Santé maternelle et infantile/planification familiale dans les régions de Gao et de Tombouctou au Mali.

Dans le cadre de la "Facilité ONG Nord Mali", l’Agence Française de Développement (AFD) vient de lancer l’Appel à projets "Santé maternelle et infantile/planification familiale dans les régions de Gao et de Tombouctou". La finalité de cet appel est d’améliorer l’état de santé de la population malienne, en particulier des femmes et des enfants. Les objectifs spécifiques visent à : Accompagner la restauration du système de santé dans le Nord Mali ;  A diminuer la mortalité maternelle et infantile ; A augmenter la prévalence contraceptive ; A contribuer au renforcement des acteurs locaux, institutionnels et/ou de la société civile, notamment en matière de coordination des interventions des ONG sur le terrain. L’AFD dispose dans le cadre de cet appel d’une enveloppe de 8 M € sur subvention, à répartir dans les deux régions (soit un maximum de 4M€ par région). Les projets retenus devront être mis en œuvre sur une période de 3 ans. Il est souhaité retenir qu’un projet par région, d’un montant de 4M€ chacun. La date d’échéance pour la réception des notes de projet est fixée au vendredi 30 août 2013. Informations complémentaires : http://www.afd.fr/home/AFD/nospartenaires/ONG

 

Appel à projets en téléchargement ci-dessous :

Appel à projets de l'AFD "Santé maternelle et infantile/planification familiale » à Madagascar

L’Agence Française de Développement (AFD) vient de lancer l’Appel à projets " Santé maternelle et infantile/planification familiale » à Madagascar. L’objectif général de cet appel est d’améliorer la santé maternelle et infantile, en renforçant l’accès à et l’utilisation des services de Santé Maternelle et Infantile et de la Reproduction de qualité, dans des régions peu soutenues par les autres bailleurs, et de contribuer ainsi à la réduction de la mortalité maternelle et infantile. Le montant maximum total alloué par l’AFD à cet Appel à Propositions s’élève à 4 millions d’euros, pour le financement d’un projet d’une durée de trois ans. Le concours de l’AFD pourra financer 100% du budget total TTC du projet. La date limite de soumission des propositions technique et financière est fixée au 16 septembre 2013. Informations complémentaires : http://www.afd.fr/home/AFD/nospartenaires/ONG

Appel à projets en téléchargement ci-dessous :

Appel à projets de la Commission Européenne " Nouvelle initiative Euro-Méditerranéenne pour la promotion de l'emploi des jeunes »

La commission Européenne lance l’Appel à projets « Nouvelle initiative Euro-Méditerranéenne pour la promotion de l'emploi des jeunes ». Dans le cadre de cet appel, La commission Européenne souhaite sélectionner des organismes qui agiront comme organisations intermédiaires pour mettre en œuvre le programme au niveau local. Ils seront, en charge en particulier, de sélectionner et d’apporter un appui aux entrepreneurs des pays du Sud de la méditerranée. L'objectif général est de faciliter l'apprentissage, le réseautage et l'échange d'expérience pour les nouveaux jeunes professionnels à travers des périodes passées à travailler dans les petites et moyennes entreprises (PME) dirigées par des entrepreneurs expérimentés dans un autre pays. Ces échanges d'expériences seront effectuées suivant un flux bidirectionnel (UE-Méditerranée du Sud et vice-versa) de jeunes professionnels. Les principaux bénéficiaires des projets soutenus seront les jeunes professionnels qui ont l'intention, ou qui sont en train de créer leur entreprise (entrepreneurs potentiels). Le présent appel à propositions soutiendra ainsi des actions qui visent à améliorer et faciliter la mobilité des nouveaux entrepreneurs. De façon concrète, il soutiendra des initiatives visant à : Fournir des formations professionnelles pour les nouveaux entrepreneurs dans les petites et moyennes entreprises ; Favoriser le partage d'expériences et d'informations entre les entrepreneurs sur les obstacles et les défis liés au démarrage et au développement de leurs entreprises; Favoriser le réseautage entre les entrepreneurs des différents pays participants en s'appuyant sur les connaissances et l'expérience des autres pays participants ; Poursuivre le développement d'un réseau de nouveaux entrepreneurs, les entrepreneurs d'accueil, et des organisations intermédiaires ; Créer de nouvelles entreprises, coentreprises et entreprises « spin-off » et favoriser la coopération commerciale transfrontalière d'accueil ; Renforcer les activités internationales et le potentiel d'innovation des entrepreneurs d'accueil. Dans le cadre de cet appel,  le demandeur doit agir avec un co-demandeur. Ce partenariat doit inclure un demandeur issu d’un pays membre de l’Union Européenne et un co-demandeur issu, d'un pays du Sud de voisinage. Les activités devront avoir lieu dans au moins un État membre de l'UE et au moins un pays du voisinage la région du Sud : Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Syrie et Tunisie. Toute subvention demandée au titre du présent appel à propositions doit être comprise entre 250000 et 500000 euros. Celle-ci ne pourra excéder 90% du total des coûts éligibles de l'action. La durée du projet présenté ne devra pas excéder 36 mois. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 9 août 2013. Pour répondre à cet appel à projets, l’enregistrement préalable dans PADOR est obligatoire. Informations complémentaires : https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1373981339745&do=publi.detPUB&searchtype=AS&aoet=36538&ccnt=7573876&debpub=&orderby=upd&orderbyad=Desc&nbPubliList=15&page=2&aoref=134491 Pour toute question, veuillez contacter : EuropeAid-EUROMED-YOUTH-EMPL@ec.europa.eu

Documents en téléchargement ci-dessous:

 

Appel à projets du Ministère des Affaires Etrangères "Amélioration des conditions de vie et autonomisation des filles et jeunes femmes de 10 à 25 ans"

Le pôle « migration et développement » du Ministère des Affaires Etrangères lance un appel à projets relatif aux « Conditions de vie et à l’autonomisation des jeunes filles de 10 à 25 ans ». L’objectif de cet appel à projets est de soutenir des initiatives contribuant à surmonter les obstacles sociaux, techniques, psychologiques, institutionnels et culturels que rencontrent les jeunes filles de 10 à 25 ans dans leur parcours d'insertion économique et social. Cet appel à projets est lancé à destination des organisations de solidarité internationale issues de l’immigration (OSIM) de droit français engagées dans des projets de coopération, en partenariat avec des organisations de droit local des pays de la zone de solidarité prioritaire. Le projet doit s'inscrire dans un ou plusieurs des 5 domaines suivants : Accès à la santé ; Accès au droit ; Accès à l'éducation et à la formation ; Accès à l'emploi et à l'entreprenariat des femmes ; Accès à l’espace public et aux espaces décisionnels. Le montant du cofinancement du Ministère pourra atteindre au maximum 80 % du coût des dépenses éligibles dans la limite supérieure de 80 000 euros. La durée totale de mise en œuvre du projet doit être comprise entre 12 et 24 mois. L’appel à projets est ouvert du 30 mai 2013 au 15 août 2013. Informations complémentaires : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/aide-au-developpement-et/evenements-et-actualites/article/amelioration-des-conditions-de-vie

vous pouvez adresser vos questions à l’adresse suivante : aap.genre-migration@diplomatie.gouv.fr

Appel à projets et formulaire en téléchargement ci-dessous:

Appel à projets de la Commission Européenne " Assainissement familial eaux usées/excréta en milieu rural" au Burkina Faso

Dans le cadre du 10eme Fonds européen de développement, et à travers le programme d'appui à la politique sectorielle – Eau potable et assainissement, la Commission Européenne lance un appel à propositions « assainissement familial eaux usées/excréta en milieu rural" au Burkina Faso. L’objectif spécifique de cet appel à propositions est de contribuer de manière significative à la mise en œuvre de la stratégie sous-sectorielle "assainissement" adoptée par le Gouvernement. Il s’agira notamment d'augmenter l'accès à l'assainissement par des projets d’infrastructures d’assainissement de base et de promotion de l'hygiène, ciblant les populations des communes rurales du Burkina Faso. En outre, à travers des approches participatives, les projets favoriseront le changement de comportement et mèneront à des améliorations en termes de santé, de dignité humaine, d’environnement durable, d'éducation et de développement socio-économique. Pour être éligible, le demandeur devra être établi dans un État membre de l’Union européenne ou au Burkina Faso. Les actions doivent être mises en œuvre au Burkina Faso, en milieu rural. Les demandeurs porteront une attention particulière aux zones peu couvertes en matière d'assainissement familial. Les types d’activités qui pourront être soutenues sont les suivantes : Construction et/ou réhabilitation de latrines familiales/puisards ;  Activités de formation et de développement de capacité (renforcement des capacités des communes rurales, des directions régionales, formation des artisans/maçons à la réalisation de latrines familiales) ; Actions de promotion de l'hygiène et les campagnes de communication et de sensibilisation en vue d’un changement de comportement de la population favorable aux bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement au niveau des familles en milieu rural ; Le cas échéant, appui aux communes dans l'élaboration ou l’actualisation de leur Plan Communal de Développement (PCD). Toute demande de subvention dans le cadre du présent appel à propositions doit être comprise entre 1 500 000 et 2 500 000 euros. Cette demande devra être comprise entre 50 et 75% du total des coûts éligibles de l'action. La durée initiale prévue des projets ne pourra être inférieure à 36 mois ou excéder 44 mois. L'enregistrement préalable dans PADOR pour le présent appel à propositions est obligatoire. Dans un premier temps, seules les notes succinctes de présentation doivent être soumises pour évaluation. La date limite de soumission de la note succincte de présentation est fixée au 2 septembre 2013. Informations complémentaires : https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1374069346666&do=publi.detPUB&searchtype=AS&aoet=36538&ccnt=7573876&debpub=&orderby=upd&orderbyad=Desc&nbPubliList=50&page=2&aoref=134723

Documents en téléchargement ci-dessous:

Appel à projets de la Commission Européenne " Lutte contre les violences faites aux femmes » au Cameroun

La commission Européenne, via l’Instrument européen pour la démocratie et les droits de l'Homme (IEDDH) dans sa composante « Cameroun 2013», lance un appel à projet « Lutte contre les violences faites aux femmes » au Cameroun. Les objectifs du présent appel sont les suivants: La prévention de la violence contre les femmes, pour éviter qu'elle existe en premier lieu ; La protection et le soutien aux victimes de violence, pour leur permettre de continuer leur vie comme elles l'entendent ; la poursuite des auteurs de ces violations, pour lutter contre l'impunité de ces crimes. Les activités proposées pourront inclure, sans devoir s'y limiter: Un plaidoyer bien documenté pour l'amélioration des lois ou la ratification de conventions internationales ; L'éducation aux droits humains des femmes pour elles-mêmes et/ou envers les institutions (notamment police, personnel judiciaire, autorités traditionnelles et religieuse etc.) ; Des campagnes visant à l'égalité des sexes, l'élimination des stéréotypes de genre et promouvoir le libre exercice par les femmes des questions liées notamment à leur sexualité, la procréation (y compris la contraception et l'abortion) ou leur mode de vie ; Un accès aux soins appropriés ; Un soutien psychologique ; Une assistance juridique et judiciaire ; L'hébergement ; La (ré)insertion sociale ; L'accès à la justice effective pour les victimes de violences ; L'appui juridique à ceux qui assistent les femmes victimes de violence. La priorité sera accordée aux propositions portées par des organisations : ayant une longue expérience dans le domaine ;  implantées près du lieu d'action ; ayant une longue expérience de travail avec les bénéficiaires de l'action. Cette expérience de travail directement avec les victimes de violence est particulièrement importante pour les actions de plaidoyer. Toute demande de subvention dans le cadre du présent appel à propositions doit être comprise entre 100 000 et 200 000 euros. Cette demande devra être comprise entre 50 et 90% du total des coûts éligibles de l'action dans le cas d’un demandeur ayant la nationalité camerounaise, et entre 50 et 75% du total des coûts éligibles de l'action dans le cas d’un demandeur ayant la nationalité d’un état membre de l’UE. Il est à noter que dans le cas où le demandeur est établi dans un État membre de l’Union européenne, il devra avoir au moins un co-demandeur établi au Cameroun. La durée initiale prévue des projets ne pourra être inférieure à 18 mois ou excéder 48 mois. L'enregistrement préalable dans PADOR pour le présent appel à propositions est obligatoire. Dans un premier temps, seules les notes succinctes de présentation doivent être soumises pour évaluation. La date limite de soumission de la note succincte de présentation est fixée au 24 septembre 2013. Informations complémentaires : https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1374056986095&do=publi.detPUB&searchtype=AS&aoet=36538&ccnt=7573876&debpub=&orderby=upd&orderbyad=Desc&nbPubliList=50&page=1&aoref=134678 Pour toute question, veuillez contacter : DELEGATION-CAMEROUN-APPEL-A-PROPOSITIONS@EEAS.europa.eu  et mettre en copie : melanie.tchoumen@eeas.europa.eu

Documents en téléchargement ci-dessous:

 

Appel à propositions de la Commission Européenne "Cultures urbaines au Sénégal"

La commission Européenne lance un Appel à propositions sur les cultures urbaines au Sénégal. L'objectif général est de promouvoir les cultures urbaines en tant que secteur culturel moteur d'actions citoyennes. Plus spécifiquement cet appel vise à : Mettre en lumière les talents émergents des cultures urbaines ; Accompagner les structures dans leur renforcement pour délivrer des services de qualité aux artistes des cultures urbaines ; Faciliter le portage d'actions citoyennes laissant une empreinte positive sur l'espace urbain. Les projets répondant à l'un ou plusieurs des objectifs spécifiques de l'appel seront considérés prioritaires s'ils : Intègrent des synergies avec d'autres acteurs/structures/évènements cultures urbaines nationaux ou internationaux pour accroître l'impact du projet ; Intègrent des activités structurantes permettant à l’entité bénéficiaire d'améliorer son fonctionnement au-delà de la durée de vie du projet proposé ; Favorisent un dialogue constructif avec les Autorités locales. Pour être éligible à cet appel à projets, le demandeur doit être établi dans un État membre de l’Union européenne ou au Sénégal. Les types d’activité pouvant bénéficier d’un financement dans le cadre du présent appel à propositions sont les suivants : Formations techniques ; Master classes ; Stages professionnels ; Légers aménagements de locaux si nécessaires à l'action ; Acquisition de fournitures et légers équipements si nécessaires à l'action ; Podium, concours, radio-crochets ; Activités de production et de promotion (enregistrements CD, vidéo etc.) ; Opérations de marketing et de visibilité ; Festivals ; Evénementiel ; Activités de Plaidoyer citoyen ; Etudes si nécessaires à l'action. Toute demande de subvention présentée dans le cadre du présent appel à propositions doit être comprise entre 20 000 et 40 000 euros. Celle-ci pourra représenter de 60 à 90% des coûts éligibles. La durée initiale prévue des projets ne peut pas être comprise entre 24 et 36 mois. Pour toute question, merci de bien vouloir les envoyer à : sandrine.beauchamp@eeas.europa.eu ou à agnes.sagna@eeas.europa.eu . L'enregistrement préalable dans PADOR pour le présent appel à propositions est obligatoire. La date limite de soumission du formulaire complet de demande est fixée au 30 septembre 2013. Informations complémentaires : https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1374056986095&do=publi.detPUB&searchtype=AS&aoet=36538&ccnt=7573876&debpub=&orderby=upd&orderbyad=Desc&nbPubliList=50&page=1&aoref=134625

Documents en téléchargement ci-dessous:

Dotations aux microprojets de l'Agence des microprojets

L’agence des microprojets, via la Guilde Européenne du Raid relance les « Dotations aux microprojets ». Ce dispositif vise à soutenir des microprojets associatifs de développement local (éducation, santé, accès à l’eau et à l’énergie, agriculture, culture, NTIC, droits de l’homme, etc) au Sud (pays éligibles au CAD de l’OCDE) et octroie des bourses allant de 2000 à 10000 euros qui doivent correspondre à un maximum de 75% du budget prévisionnel du projet soumis (sans contraintes sur l’origine des 25% restants).  La mobilisation de bénévoles ou les dons en nature ne peuvent pas être valorisés dans les budgets des projets. Les projets soumis ne doivent pas excéder 65 000 euros de budget total et ne doivent pas pouvoir prétendre aux cofinancements institutionnels. Pour postuler, il convient d’être une association française de plus de 3 ans d’existence et dont les ressources annuelles ne dépassent pas le plafond de 100 000 euros.  La date limite de dépôt des dossiers est fixée : 30 septembre 2013. Informations complémentaires : http://microprojets.la-guilde.org/spip.php?article76

Appel à projet Codéveloppement de Coallia

Coallia lance un appel à projets en direction des associations de migrants œuvrant pour le développement de l’économie locale, de la santé et de l’éducation dans leurs pays d’origine. L’appel à projets est ouvert aux associations de migrants dont au moins un des membres est domicilié dans un établissement géré par Coallia ou aux associations d’appui au Codéveloppement en lien avec un groupe de ressortissants résidant dans un des établissements Coallia. Les projets devront concerner des pays en voie de développement de la zone APC (Afrique, Pacifique, Caraïbe). La subvention de Coallia pour chaque projet est limitée à 5 000 euros et ne pourra excéder 50 % du coût total du projet. Tout porteur de projet désireux de participer à la sollicitation est tenu d’envoyer la fiche de candidature dûment complétée, accompagnée des pièces demandées. Informations complémentaires : http://www.coallia.org/107-vers-une-dynamique-de-codeveloppement.htm

Pages