Séminaire "Printemps arabes et droits des femmes"

Samedi 19 mai, à 15h30, est organisé un séminaire sur le thème des printemps arabes et des droits des femmes à Lille par l'Association des Tunisiens du Nord de la France.

PAC Mali - Appel à contribution pour l'animation d'un atelier d'échanges - formation

 

Dans le cadre de ses activités de structuration du réseau associatif de la diaspora malienne, la Cellule relais France du Projet d’Appui au Codéveloppement Mali, en lien avec la Cellule Technique du Codéveloppement, lance un appel à expert pour la préparation et l’animation d’un atelier d’échanges-formation sur le thème « Renforcement et stratégies de structuration des associations de femmes migrantes pour le développement socio-économique du Mali ».

Les termes de référence de l’atelier sont disponibles en pièce jointe ou téléchargeables sur le site du FORIM.

Les offres pédagogiques, méthodologiques et  financières sont à renvoyer au plus tard le mardi 22 mai 2012 par voie électronique ou voie postale à la Cellule relais France du Codéveloppement Mali, à l’adresse ci-dessous :

Cellule relais France du Codéveloppement Mali

14, passage Dubail

75010 PARIS

infocodevmali@forim.net

01 44 72 02 88

N’hésitez pas à nous contacter pour tout complément d’information. 

 

Appel à projets national de soutien à la coopération décentralisée 2012 « Développement solidaire et migrations »

Dans le cadre de la Commission nationale de coopération décentralisée, le ministère de l’Intérieur, de l’outre mer, des collectivités territoriales et de l’immigration lance un appel à projet de soutien à la coopération décentralisée axé sur le développement solidaire pour l’année 2012.

Cet appel à projets vise à soutenir les collectivités territoriales engagées en coopération décentralisée et souhaitant impliquer des migrants dans la réalisation de projets concrets de développement. Ils s’inscrivent dans les priorités définies par le ministère en matière d’aide publique au développement et contribuent à mobiliser davantage les diasporas dans des projets de coopération bilatérale.

Destinataires

L’appel à projet s’adresse aux collectivités territoriales françaises et leurs groupements dans le cadre d’un partenariat de coopération décentralisée avec des collectivités territoriales étrangères et leurs groupements des pays énumérés ci-dessous.

Dans tous les cas, la maîtrise d’ouvrage doit être assurée par une ou plusieurs collectivités territoriales françaises ou leurs groupements.

Liste des pays Éligibles

Algérie, Arménie, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cap vert, Cameroun, Comores, Congo, Congo RDC, Côte d’Ivoire, Egypte, Gabon, Géorgie, Ghana, Guinée, Haïti, Madagascar, Maurice, Mali, Maroc, Moldavie, Niger, Nigéria, République centrafricaine, Rwanda, Sénégal, Tchad, Togo, Tunisie, Liban.

Conditions de dépôt

Pour l’appel à projets 2012, les projets des collectivités territoriales déposés dans le cadre du programme "Développement solidaire et migrations" (programme 301 de l’Aide Publique au Développement) doivent répondre, de manière cumulative, aux conditions d’éligibilité suivantes :

1) la collectivité locale partenaire du pays destinataire du projet est située dans une zone de forte migration vers la France ;

2) les associations de migrants résidant sur le territoire français sont impliquées : cette implication se traduit par une mobilisation significative, qu’elle soit financière ou technique ;

3) le projet intervient sur les secteurs participant à l’amélioration des conditions de vie et d’insertion socio-économique des populations ou qui contribuent à créer des conditions plus favorables à l’investissement productif dans les zones concernées ;

4) le projet est en cohérence avec les initiatives de développement local en cours, que celles-ci soient portées par les collectivités locales, les pouvoirs publics ou les acteurs privés ;

5) la pérennisation du projet est assurée par la collectivité locale partenaire.

Règles de financement

Sont éligibles à la subvention les dépenses directement liées à la mise en œuvre du projet. Ces dépenses revêtent un caractère d’investissement et/ou d’accompagnement technique et de formation. Ne sont pas éligibles à la demande de subvention : 
- les dépenses liées au fonctionnement de la structure porteuse du projet ; 
- les prestations en nature du porteur de projet, valorisées dans la mise en œuvre du projet ; 
- les frais d’étude et de faisabilité du projet ; 
- les frais de déplacement et de séjour.

Le ministère subventionne le projet au maximum à hauteur de ce qu’investissent, en numéraire, les collectivités territoriales françaises et/ou étrangères dans le projet.

Le calendrier de mise en œuvre est le suivant :

- Les dossiers devront être déposés avant le 1er juin 2012 ; 
- Les ambassades et préfectures de région concernées pourront émettre leurs avis entre le 1er juin et le 1er juillet 2012 ; 
- Les projets seront instruits par les services du ministère de l’Intérieur de l’Outre mer, des collectivités territoriales et de l’Immigration- notamment le service des affaires internationales et du développement solidaire ; 
- La liste des projets retenus sera arrêtée en août 2012.

La procédure de dépôt des dossiers :

Le dépôt des dossiers sera effectué en ligne selon la même procédure dématérialisée qu’en 2011 dans le Portail de la coopération décentralisée sur le site de France diplomatie à l’adressewww.diplomatie.gouv.fr/cncd

Aucun dossier ne sera accepté sous format papier.

Chaque collectivité territoriale doit créer un compte dans l’Extranet du Portail de la coopération décentralisée afin de bénéficier d’un identifiant et d’un mot de passe personnels (il n’est pas utile pour les collectivités qui disposeraient déjà d’un compte d’en créer un nouveau). Si vous avez oublié votre mot de passe, veuillez saisir ici votre courriel ayant servi lors de votre inscription à l’Extranet.

Contact : Ministère de l’Intérieur, de l’outre mer, des collectivités territoriales et de l’immigration Secrétariat Général à l’Immigration et à l’Intégration Adresse postale : Place Beauvau 75800 Paris Cedex 08 – Standard :             01 49 27 49 27       –             01 40 07 60 60       Site internet :www.interieur.gouv.fr

A télécharger : 
- Le texte de l’appel à projets 
- Le formulaire de dépôt de dossiers 
- Le tableau type des ressources 
- Le tableau type des dépenses 
- Le tableau type chronogramme

Communiqué de la communauté comorienne

Durant la deuxième semaine du mois d’avril 2012, des pluies diluviennes se sont abattues sur les îles Comores (dans l’Océan Indien). Elles ont provoqué des inondations, des glissements de terrain et des éboulements. Cette catastrophe a affecté  trois régions dans l’île de Grande comore (Bambao,  Hambou au centre et Mbadjini Est au Sud de l’île),  deux régions dans l’île de Mohéli (Gnoumachioi et Howani) ainsi que  Domoni et Sima dans l’île d’Anjoun.

Certains villages sont presque entièrement dévastés, les routes  et les ponts coupés sinon détruits tout comme le réseau d’eau, les champs inexistants alors que la situation humanitaire est critique.

La valeur des dégâts est estimée à 2,5 millions d’euros. Les premières estimations des victimes font un état de 46 139 personnes dont 9 228 sans abris, 23 116 femmes dont 2 307 femmes enceintes et 8 305 enfants.

Face à cette situation, la cellule de crise mise en place a établi les besoins urgents à savoir :

-          Kit sanitaire (couches pour bébés, serviettes hygiéniques, médicaments de premiers secours, vêtements, gants pour l’enlèvement des débris, masques de protection pour débarrassages des cadavres d’animaux et médicament contre la diarrhée et le paludisme) ;

-          Kit scolaire (cahiers, stylos, cartables, gommes, feuilles blanches)

-          Kit d’eau potable (chlore).

Aussi, la communauté comorienne du Rhône – Alpes lance un vibrant appel à toutes les bonnes volontés de bien vouloir manifester leur solidarité auprès des populations sinistrées en contribuant à pourvoir à ces besoins d’urgence et, par la suite, si possible, à  la reconstruction.

Pour  toute information supplémentaire, appeler les : 06 71 37 81 68 / 06 34 87 58 37 / 06 52 28 71 73 / 06 51 99 71 81.

ALI DJAE de l’association ACKE

Colloque Les Noirs de France dans l'action politique

Vendredi 1er juin 2012 de 15h à 19h à l'Assemblée Nationale

(salle Victor Hugo, 101 rue de l'Université Paris 7è - métro Invalides)
Accès public sur simple inscription nominative - préalable obligatoire

Dans le cadre des Législatives 2012 et du débat public sur l'intégration, l'inclusion sociale et la participation politique de toutes les composantes de la population française à la gestion de la chose publique, la plate-forme indépendante FRANCE DIVERSITE organise un colloque sur le thème "Les Noirs de France dans l'action politique", le Vendredi 1er juin 2012 de 15h à 19h à l'Assemblée Nationale (salle Victor Hugo).

Ce colloque se tiendra 10 ans - jour pour jour - après celui organisé sur ce même thème par le Club Africagora, le 1er juin 2002 au Sénat. Il est proposé par M. Dogad Dogoui, Président de France Diversité, sous la présidence de Mme George Pau-Langevin, Député (PS) de Paris et avec pour grand témoin, M. Kofi Yamgnane, Ancien Ministre.

En 2002, le premier colloque "Les Noirs de France dans l'action politique" s'était tenu sous le patronage de M. Christian Poncelet, Président du Sénat, et deux mois après la journée de "La France Noire" - 1ères Assises Nationales des Communautés noires de France" : 320 participants s'étaient retrouvés le 6 avril 2002 à l'Assemblée (cf. ci-joint).

Les réseaux France Diversité et Africagora invitent à débattre des meilleures voies pour porter la voix des Noirs dans la République, aussi bien des élus locaux, de potentiels futurs élus de la République, que des représentants de la société civile engagés dans la vie citoyenne et le débat public. Une trentaine d'élus locaux de tous bords, de candidats noirs aux législatives de 2012, de représentants des principales formations politiques de gouvernement et de responsables associatifs (cf. liste des intervenants confirmés à ce jour) seront interrogés sur leurs vision et recommandations :

* Où en sont les Noirs de France dans la décision politique (mandats, partis) ?            

* Participer au débat public à travers la vie citoyenne ou les partis politiques ?               * Quelle place pour les Noirs à l'Assemblée dans la législature 2012-2017 ?               

* Comment encourager l'engagement dans la vie publique et le débat politique ?

Fondée le 28 mars 2004, France Diversité est une plate-forme citoyenne et politique pour promouvoir les "minorités ethniques" dans toutes les sphères de la société française, et assurer l'égalité réelle entre toutes les composantes de la population, à travers des actions positives spécifiques.

RVSP en ligne sur http://www.france-diversite.org/contact.php
(inscription nominative et pièce d'identité obligatoires pour l'accès à la salle Victor Hugo)

Contact : M. Dogad DOGOUI, Président de France Diversité (2004) et fondateur en 1999 du réseau Africagora. E-mail : africagora@gmail.com. Tél. : 06 69 55 20 20
 

Journée de sensibilisation et d'échanges de l'association ADRA

L'Association Drames de la Route en Afrique organise une journée de sensibilisation et d'échanges le 26 mai, de 9h à 18h.

Appel à projets Co-développement de la Ville de Bordeaux

Objectif de l’appel à projets : intégrer au processus de coopération, notamment à l'identification et la mise en œuvre des projets de développement, les migrants ou les associations de la ville de Bordeaux qui contribuent à faire vivre les jumelages de Bordeaux avec Casablanca(Maroc), Oran (Algérie), Bamako (Mali) et Ouagadougou (Burkina Faso) sous forme de projets sociaux ou sous forme d’expertise (si les migrants souhaitent faire profiter de leur origine, de leurs compétences, de leur savoir-faire et de leurs réseaux de relations). 


Domaines éligibles : écoles, centres de santé, développement durable, commerce équitable, agriculture, aménagement rural et urbain, projets à caractère communautaire.

 

Présentation de l'appel à projets 
Document PDF - 36 Ko

Guide d'appui à la présentation de votre projet 
Document PDF - 35 Ko

Fiche synthétique de votre projet 
Document .doc - 218 Ko

 

Les dossiers doivent être déposés avant le 30 juin 2012. Annonce des résultats le 8 août 2012 pour des mises en oeuvre de septembre 2012 à juin 2013.

Le 2e appel à propositions du Fonds Migration et Développement se clôture le 31 mai

Le Fonds Migration et Développement (FMD), initiative conjointe de la Banque Africaine de Développement (BAfD), du ministère français de l'Intérieur et de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration, et du Fonds international pour le développement de l'agriculture (FIDA), a pour objectifs de :

  • promouvoir et soutenir les initiatives locales et celles de la diaspora qui visent à améliorer la connaissance des flux de transferts d'argent,
  • réduire les coûts des transferts d'argent,
  • optimiser l'utilisation des ressources transférées,
  • soutenir le développement local dans les pays d'origine des migrants.
 
Afin de conforter l'action du FMD, la Banque Africaine de Développement a récemment annoncé le lancement d'un deuxième appel à propositions visant à soutenir le développement local et l'augmentation de l'investissement des migrants dans leur pays d'origine.
 
Ouvert jusqu'au 31 mai 2012, cet appel à propositions concerne les zones géographiques de l'Afrique centrale et des îles de l'océan Indien, et est uniquement destiné aux porteurs de projets enregistrés et licenciés en Afrique.
Pour espérer être lauréats, les candidats devront démontrer leur expérience dans les domaines de la réduction des pratiques financières informelles, de l'augmentation des richesses et/ou de la création d'emplois en Afrique. 
 
Deux volets constituent cet appel à proposition : 
  • l'Appui à l'Investissement Productif : cette catégorie vise à renforcer et à soutenir la participation, aussi bien des particuliers (migrants) que des associations de la diaspora, dans des projets d'investissements financiers. Les subventions maximales sont fixées à 360 000 €.
  • l'Appui au Développement Local : cette catégorie concerne les activités qui appuient et renforcent les projets de développement social des communautés locales à but non lucratif. Les subventions sont comprises entre 50 000 € et 210 000 €. 
Ce nouvel appel à propositions du FMD est à rapprocher des conclusions de l'étude "Réduire les coûts des transferts d'argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement" menée par Epargne sans frontière et commanditée par la Banque Africaine de Développement et la France.
Pour en savoir plus sur la vocation du Fonds Migration et Développement, vous pouvez écouter l'interviewde Patrick Giraud, Conseiller économique en Chef à la Vice-présidence des Opérations de la Banque Africaine de Développement.
 
Pour plus d'informations sur les conditions générales, notamment les critères d'éligibilité et d'évaluation de cet appel à propositions, vous pouvez accéder au site du Fonds Migration et Développement ou consulter le Guide d'orientation du FMD.

Un réseau pour la promotion des Villages d'Afrique

L’association Valeurs d’Afrique créé un réseau d’amis et de sympathisants de Villages d’Afrique afin de marquer la solidarité envers les populations du monde rural.

Vous êtes :

• Président(e) ou membre d'une association ayant des projets dans les villages africains

• Bénévole souhaitant vous rendre dans un village africain dans le cadre de la solidarité internationale

• une ONG ou toute autre institution qui s’intéresse au développement des villages

Rejoignez cette grande chaîne de solidarité pour les villages en cliquant sur le lien «j’aime » de la page Facebook « Villages d’Afrique » ou en envoyant un mail à l’adresse suivante : contact@valeursdafrique.org"

Base de Données des Compétences individuelles des migrant(e)s

Venez découvrir la Base de Données des Compétences en ligne sur http://www.forimcompetences.net/

 

Pages