Appel à projets "Participation citoyenne et démocratique en Ile-de- France"

La région Ile-de-France lance un appel à projets "Participation citoyenne et démocratique en Ile-de- France". Cet appel à projets concerne des projets annuels et des programmes pluriannuels, ayant pour vocation, d’une part, de renforcer les processus permettant d’impliquer toujours plus largement la société civile organisée et les citoyens dans la vie publique, et d’autre part, d’améliorer la nature et le contenu des échanges au sein de la société civile et entre société civile et institutions. Les actions éligibles au soutien régional devront répondre à au moins l’un des deux grands objectifs suivants, sachant que le premier peut être considéré comme un préalable au second : 1. Encourager l’exercice d’une citoyenneté active ; 2. Alimenter le processus de décisions publiques. Les dossiers remis dans le cadre de cet appel à projet ne pourront porter que sur des actions dont le démarrage interviendra au plus tôt en avril 2013. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 15 novembre 2012.

 
 
Dossier de candidature en téléchargement ci-dessous:
 
 

L’association « Demain nos enfants » lance le concours des Trophées Solidaires.

L’association « Demain nos enfants » lance le concours des Trophées Solidaires. Ce concours est une compétition amicale ouverte à tous les étudiants de l'enseignement supérieur (post bac). L'objectif de Demain Nos Enfants en organisant les Trophées Solidaires, est de promouvoir et de soutenir l'engagement humanitaire, et solidaire des étudiants. Pour concourir, les étudiants doivent être au moins 2 afin de constituer une équipe. Les équipes peuvent concourir dans les deux catégories suivantes : 1. Projets de proximité (2000 € pour le premier prix), 2. Projets à l'international (2000 € pour le premier prix). Dans chacune des deux catégories, plusieurs projets seront primés et récompensés par les partenaires (UNICEF, Association Française des Fund Raisers, Groupe SOS…) pour leur exemplarité. Un prix spécial de 1000 € sera attribué par le public. Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au15 février 2013 à 18h. La remise des Trophées aura lieu le 23 mars 2013. 

 
Informations complémentaires sur : www.trophees-solidaires.fr

Dispositif Local d'Accompagnement- DLA

Créé en 2002 par l’Etat et la Caisse des Dépôts, le Dispositif local d’accompagnement (DLA) aide les associations employeurs, structures d’insertion et autres entreprises d’utilité sociale créatrices d’emploi dans leur démarche de consolidation et de développement. L’accès au DLA doit constituer une démarche volontaire de la structure car elle engage sa participation active et sa collaboration dans la mise en oeuvre de l’accompagnement et tout au long de son déroulement. L’intervention du DLA est inscrite dans le temps et délimité dans la durée. Individuel ou collectif, l’accompagnement est systématiquement mise en place suite à un diagnostic des besoins effectué par le DLA. Lors de cet accompagnement, la structure bénéficie d’une ou plusieurs missions de conseil réalisées par des prestataires et financées par le DLA. Cet accompagnement peut porter sur la stratégie, la comptabilité, la communication, les ressources humaines.

 
Informations complémentaires et liste des opérateurs du dispositif sur chaque territoire : www.avise.org

Appel à projets "Solidarité numérique pour l'éducation" de la Fondation Orange

La fondation Orange lance un appel à projets "Orange Solidarité numérique pour l’éducation et l’insertion professionnelle des jeunes". La Fondation soutiendra des projets numériques qui pourront porter sur toute action éducative pour accompagner l’apprentissage des jeunes, toute action de remobilisation dans un but éducatif, l’accompagnement numérique vers l’emploi, la médiation numérique entre enfants et parents, l’utilisation de ressources numériques d’apprentissage, l’accès à des métiers « numériques ». Dans une démarche éducative le projet pourra comprendre une partie accompagnement et implication des familles. Il devra être innovant et toucher un nombre significatifs de bénéficiaires. Les projets d’envergure nationale seront privilégiés. La date limite de candidature est fixée au 15 novembre 2012.

 
Informations complémentaires et saisie du dossier en ligne sur : www.fondationorange.com/appel-a-projet-Orange-Solidarite?lang=fr

2e Festival International des Films de la Diaspora Africaine (FIFDA) du 7 au 9 septembre

Fort du succès précédent, la seconde édition du Festival International des Films de la Diaspora Africaine (FIFDA) se tiendra du 7 au 9 septembre 2012, au cinéma La Clef à Paris.

Conçu comme un projet social et culturel, l'objectif du Festival International des Films de la Diaspora Africaine est d'élargir l'intérêt pour les cinémas d'Afrique et le cinéma de tous ceux qui, partout dans le monde, tracent leur origine en Afrique.

Une distinction autant marquée dans la sélection de films qui incitent à poser un regard différent sur des oeuvres s'intéressant aux cultures de l'Afrique et de la diaspora africaine, quelle que soit l'origine ou la nationalité du cinéaste.

Cette année encore, des fictions et des documentaires rapporteront des histoires venues de différents pays du monde tels que : l'Algérie, le Brésil, le Cameroun, le Canada, les États-Unis, la France, la Guadeloupe, Les Pays-Bas, le Portugal, le Sénégal, le Suriname, et le Venezuela.

La projection de certains de ces films sera suivie d'un débat avec le réalisateur ou la réalisatrice du film, qui échangera idées et connaissances avec le public.

 

PROGRAMMATION ET HORAIRES sur: http://www.cinemalaclef.fr/evenements/704-2e-festival-international-des-films-de-la-diaspora-africaine

Finale Européenne du Prix de l’entrepreneuriat Europe-Afrique

Les 24 et 25 Août dernier, s’est déroulée à La Haye la finale européenne du Prix de l’Entrepreneuriat Europe-Afrique dans le cadre du projet « Exploiter les potentiels de la migration pour le développement en liant les institutions de micro-finance et les associations de migrants ».

Les gagnants des diverses compétitions nationales (Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Suède, Italie, Espagne…) se sont retrouvés au théâtre De Regentes et ont à nouveau présenté leur plan d’affaires.

Après délibérations, le choix du jury s’est porté sur un projet de production de biocarburant au Kenya, soutenu par Evans Kamau Munira, un migrant basé à Stockholm (Suède).

Ini Armande Ouattara, porteuse d’un projet de Conseil en Responsabilité Sociale des Entreprises au Burkina Faso, a quant à elle fini en 4ème position sur les 8 projets sélectionnés parmi les 80 initialement soumis. A la suite de la cérémonie, elle a tenu à remercier le Club Affaires Afrique pour l’accompagnement et les conseils prodigués depuis son titre national, remporté le 21 juillet dernier au siège du FORIM.

Informations complémentaires sur : http://europeanafricanentrepreneurshipaward.eu/en/

Exposition "Diasporas et Indépendances Africaines" du 5 au 16 septembre sur le parvis de l'Hôtel de Ville

Plusieurs pays d’Afrique sub-saharienne ont connu leurs indépendances au cours des années 60.  L’exposition "Diasporas et Indépendances Africaines" revisite l’histoire de 17 pays, de manière ludique et didactique à travers le regard des diasporas africaines en France et des jeunes dits de deuxième génération.

Dans le cas des pays francophones mis en avant dans le cadre de l’exposition, les diasporas ont joué un rôle fort à la fois en tant qu’acteurs politiques, citoyens ou culturels. Vision africaine et vision française des indépendances viennent se croiser. L’exposition questionne les générations sur les Hommes qui ont été les acteurs de ces indépendances, la place de la culture, de l’histoire des luttes en France et en Afrique.

Cette relation à l’Afrique tient une place importante dans la construction des identités de chacun, en particulier pour cette nouvelle génération d’enfants français nés d’un parent africain. Cette deuxième et aujourd’hui troisième génération "issue de l’immigration" entretient d’une manière volontaire ou inconsciente une relation nouvelle et diverse à l’Afrique.

L’objectif de cet exposition est de regrouper autour d’un évènement culturel d’envergure nationale, ces enfants dits de deuxième et de troisième génération, les ambassades africaines, les institutions , les collectivités françaises et le grand public afin de proposer une vision des indépendances africaines au travers du regard des diasporas et de leurs enfants français.

Cette exposition constitue le point de départ d’un dialogue entre les espaces et les générations. Elle se tiendra du 5 au 16 septembre 2012 sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, et sera chaque jour illustrée par des débats, concerts, animations impliquant les acteurs de la diaspora africaine en France. Une soirée de vernissage aura lieu le 5 septembre.

Suite à son installation sur le parvis de l’Hôtel de Ville, l’exposition voyagera en Ile-de-France (Evry, Montreuil) puis dans toute la France et enfin dans certains Instituts Français en Afrique.

 

Programme des animations en téléchargement ci-dessous

À Télécharger: 

Conférence "Connaitre et mobiliser les compétences des migrants pour le développement" 5 octobre 2012

La question des compétences des migrants constitue un sujet d'intérêt grandissant pour la société civile, les Etats, les agences de développement et les institutions internationales.

Deux études ont été réalisées par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)et la France,  sur les profils des populations migrantes résidant dans les pays OCDE, et sur les politiques de mobilisation des compétences  des migrants pour le développement :


- « Resserrer les liens avec les diasporas : panorama des compétences des migrants », une publication conjointe OCDE-Agence française de développement (AFD) - l'abstract est accessible en téléchargement sur le formulaire d'inscription

- « Mobiliser les compétences des migrants et de la diaspora en faveur du développement : quelques pistes stratégiques », une synthèse conjointe OCDE-Ministère des affaires étrangères - l'abstract est accessible en téléchargement sur le formulaire d'inscription


La conférence, organisée par le Ministère des Affaires étrangères français, l'AFD et l'OCDE, aura lieu : le vendredi 5 octobre 2012, de 13h00 à 18h 30, suivie d'un cocktail jusqu'à 20h00 au Centre de conférences de l'OCDE, 2 rue André Pascal à Paris.

Pour vous inscrire cliquer Ici/Here

Appel à propositions de la Commission Européenne « Les acteurs non étatiques et les autorités locales dans le développement » pour le Togo

L’Union Européenne lance un appel à proposition « Les acteurs non étatiques et les autorités locales dans le développement » pour le Togo. L'objectif général de cet appel à propositions est de promouvoir la participation des acteurs non étatiques (ANE) et des autorités locales (AL) au développement des stratégies de réduction de la pauvreté, de la croissance redistributive, du développement durable et de la garantie du respect des droits de l'Homme, en particulier en faveur des populations les plus vulnérables. Toute subvention demandée, dans le cadre de cet appel à propositions devra être comprise entre 200 000 et 500 000 Euros. Le lot 1 de cet appel concernera uniquement les acteurs non étatiques. Les ANE devront satisfaire aux conditions suivantes pour pouvoir prétendre à une subvention : Etre une personne morale ; Ne pas poursuivre de but lucratif ; Avoir la nationalité d’un Etat membre de l’Union européenne ou de la République du Togo ; Etre un Acteur Non Etatique (ANE) d’un État membre de l’Union européenne ou de la République du Togo ; Etre directement chargés de la préparation et de la gestion de l’action avec leurs partenaires et ne pas se limiter à un rôle d’intermédiaire. Il est à noter qu’il s'agit d'un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seule la note succincte de présentation doit être soumise pour l'évaluation. La date limite de soumission des notes succinctes est fixée au 15 novembre 2012 à 12h00 (heure locale Togo). 

 
Informations et documents complémentaires, lignes directrices et formulaires de demandes téléchargeables ci-dessous et sur : https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1346777476067&do=publi.detPUB&searchtype=QS&orderby=upd&orderbyad=Desc&nbPubliList=15&page=1&aoref=133417
 
 
 

Fonds régional d’aide aux micro-projets de développement de la Région Limousin

Le fonds régional d’aide aux micro-projets de développement (FRAMP) de la Région Limousin soutient des projets courts de solidarité internationale et de coopération décentralisée. Ce fonds s’adresse aux associations, aux collectivités publiques et aux entreprises et aux établissements privés. Pour être éligibles, les organisations candidates doivent pouvoir justifier d’au moins 3 ans d’existence et être domiciliées en Limousin. Les projets soumis ne devront pas dépasser 12 mois. Le porteur de projet doit s’engager à : Communiquer sur le projet et à mettre en place des actions d’éducation au développement en Limousin ; Suivre au moins 2 journées de formation par an dans le cadre du cycle de formation organisé par la Région ; Faire une estimation et compensation partielle de la dépense carbone. Les projets devront concerner : Au moins un des Objectifs du Millénaire pour le Développement ; Etre mis en oeuvre dans certaines zones géographiques ; Concerner une des compétences régionales: Formation, Développement économique ou Aménagement du Territoire. L’aide du fonds ne pourra excéder 70% du coût total de l’opération et sera plafonnée à 5000 Euros.

 
Informations complémentaires et dossier de candidature : http://www.region-limousin.fr/Le-Framp-Simple
 
 

Pages