Exposition "Diasporas et Indépendances Africaines" du 5 au 16 septembre sur le parvis de l'Hôtel de Ville

Plusieurs pays d’Afrique sub-saharienne ont connu leurs indépendances au cours des années 60.  L’exposition "Diasporas et Indépendances Africaines" revisite l’histoire de 17 pays, de manière ludique et didactique à travers le regard des diasporas africaines en France et des jeunes dits de deuxième génération.

Dans le cas des pays francophones mis en avant dans le cadre de l’exposition, les diasporas ont joué un rôle fort à la fois en tant qu’acteurs politiques, citoyens ou culturels. Vision africaine et vision française des indépendances viennent se croiser. L’exposition questionne les générations sur les Hommes qui ont été les acteurs de ces indépendances, la place de la culture, de l’histoire des luttes en France et en Afrique.

Cette relation à l’Afrique tient une place importante dans la construction des identités de chacun, en particulier pour cette nouvelle génération d’enfants français nés d’un parent africain. Cette deuxième et aujourd’hui troisième génération "issue de l’immigration" entretient d’une manière volontaire ou inconsciente une relation nouvelle et diverse à l’Afrique.

L’objectif de cet exposition est de regrouper autour d’un évènement culturel d’envergure nationale, ces enfants dits de deuxième et de troisième génération, les ambassades africaines, les institutions , les collectivités françaises et le grand public afin de proposer une vision des indépendances africaines au travers du regard des diasporas et de leurs enfants français.

Cette exposition constitue le point de départ d’un dialogue entre les espaces et les générations. Elle se tiendra du 5 au 16 septembre 2012 sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, et sera chaque jour illustrée par des débats, concerts, animations impliquant les acteurs de la diaspora africaine en France. Une soirée de vernissage aura lieu le 5 septembre.

Suite à son installation sur le parvis de l’Hôtel de Ville, l’exposition voyagera en Ile-de-France (Evry, Montreuil) puis dans toute la France et enfin dans certains Instituts Français en Afrique.

 

Programme des animations en téléchargement ci-dessous

À Télécharger: 

Conférence "Connaitre et mobiliser les compétences des migrants pour le développement" 5 octobre 2012

La question des compétences des migrants constitue un sujet d'intérêt grandissant pour la société civile, les Etats, les agences de développement et les institutions internationales.

Deux études ont été réalisées par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)et la France,  sur les profils des populations migrantes résidant dans les pays OCDE, et sur les politiques de mobilisation des compétences  des migrants pour le développement :


- « Resserrer les liens avec les diasporas : panorama des compétences des migrants », une publication conjointe OCDE-Agence française de développement (AFD) - l'abstract est accessible en téléchargement sur le formulaire d'inscription

- « Mobiliser les compétences des migrants et de la diaspora en faveur du développement : quelques pistes stratégiques », une synthèse conjointe OCDE-Ministère des affaires étrangères - l'abstract est accessible en téléchargement sur le formulaire d'inscription


La conférence, organisée par le Ministère des Affaires étrangères français, l'AFD et l'OCDE, aura lieu : le vendredi 5 octobre 2012, de 13h00 à 18h 30, suivie d'un cocktail jusqu'à 20h00 au Centre de conférences de l'OCDE, 2 rue André Pascal à Paris.

Pour vous inscrire cliquer Ici/Here

Appel à propositions de la Commission Européenne « Les acteurs non étatiques et les autorités locales dans le développement » pour le Togo

L’Union Européenne lance un appel à proposition « Les acteurs non étatiques et les autorités locales dans le développement » pour le Togo. L'objectif général de cet appel à propositions est de promouvoir la participation des acteurs non étatiques (ANE) et des autorités locales (AL) au développement des stratégies de réduction de la pauvreté, de la croissance redistributive, du développement durable et de la garantie du respect des droits de l'Homme, en particulier en faveur des populations les plus vulnérables. Toute subvention demandée, dans le cadre de cet appel à propositions devra être comprise entre 200 000 et 500 000 Euros. Le lot 1 de cet appel concernera uniquement les acteurs non étatiques. Les ANE devront satisfaire aux conditions suivantes pour pouvoir prétendre à une subvention : Etre une personne morale ; Ne pas poursuivre de but lucratif ; Avoir la nationalité d’un Etat membre de l’Union européenne ou de la République du Togo ; Etre un Acteur Non Etatique (ANE) d’un État membre de l’Union européenne ou de la République du Togo ; Etre directement chargés de la préparation et de la gestion de l’action avec leurs partenaires et ne pas se limiter à un rôle d’intermédiaire. Il est à noter qu’il s'agit d'un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seule la note succincte de présentation doit être soumise pour l'évaluation. La date limite de soumission des notes succinctes est fixée au 15 novembre 2012 à 12h00 (heure locale Togo). 

 
Informations et documents complémentaires, lignes directrices et formulaires de demandes téléchargeables ci-dessous et sur : https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1346777476067&do=publi.detPUB&searchtype=QS&orderby=upd&orderbyad=Desc&nbPubliList=15&page=1&aoref=133417
 
 
 

Fonds régional d’aide aux micro-projets de développement de la Région Limousin

Le fonds régional d’aide aux micro-projets de développement (FRAMP) de la Région Limousin soutient des projets courts de solidarité internationale et de coopération décentralisée. Ce fonds s’adresse aux associations, aux collectivités publiques et aux entreprises et aux établissements privés. Pour être éligibles, les organisations candidates doivent pouvoir justifier d’au moins 3 ans d’existence et être domiciliées en Limousin. Les projets soumis ne devront pas dépasser 12 mois. Le porteur de projet doit s’engager à : Communiquer sur le projet et à mettre en place des actions d’éducation au développement en Limousin ; Suivre au moins 2 journées de formation par an dans le cadre du cycle de formation organisé par la Région ; Faire une estimation et compensation partielle de la dépense carbone. Les projets devront concerner : Au moins un des Objectifs du Millénaire pour le Développement ; Etre mis en oeuvre dans certaines zones géographiques ; Concerner une des compétences régionales: Formation, Développement économique ou Aménagement du Territoire. L’aide du fonds ne pourra excéder 70% du coût total de l’opération et sera plafonnée à 5000 Euros.

 
Informations complémentaires et dossier de candidature : http://www.region-limousin.fr/Le-Framp-Simple
 
 

L'organisation One lance le Prix ONE pour l'Afrique

L’organisation de campagne et de plaidoyer "One" lance le prix ONE pour l’Afrique. Ce prix encourage les progrès accomplis en faveur de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), un cadre mondial pour un avenir meilleur, dont les cibles vont de la réduction de moitié de l'extrême pauvreté à l'éducation primaire universelle en passant par l'arrêt de la propagation du sida. Le prix ONE pour l’Afrique soutient ces progrès et encourage vivement des solutions aux défis qui restent à relever. Ce prix ONE distinguera les initiatives de plaidoyer axées sur l'Afrique et pilotées par les Africains qui auront fait leurs preuves au niveau communautaire, national, ou régional. En rendant hommage à l'engagement et aux progrès réalisés sur le terrain, "One" entend susciter de nouvelles initiatives et sauver ainsi davantage de vies. Sont invitées à postuler les personnes, organisations ou autres associations de la société civile africaines basées en Afrique qui peuvent démontrer leur engagement en matière de plaidoyer pour promouvoir la réalisation d'un ou plusieurs OMD et qui ont remporté des succès dans ce domaine. Les dossiers de candidature doivent être déposés avant le 23 septembre 2012 à 23 :59 SAST / 21:59 GMT/UTC. 

 
Informations complémentaires : http://www.one.org/c/fr/infos/3793/
 
 

Appel à projets de la Fondation Solucom

La Fondation Solucom lancera prochainement un Appel à projet en faveur de l'enfance défavorisée. La Fondation a pour vocation d'intervenir en France ou à l'étranger, dans le domaine humanitaire, en soutenant ou en développant des actions destinées à agir en faveur de l'enfance défavorisée, essentiellement dans des situations de pauvreté ou de dénuement extrême. La Fondation Solucom organise ses appels à projets autour de 2 campagnes annuelles. Le prochain appel à projets se déroulera à l’automne 2012, entre le 15 septembre 2012 et 31 octobre 2012.

 
Informations complémentaires : www.fondation-solucom.fr

Soutiens de la Fondation Amisse

La Fondation Amisse finance des projets et accompagne leur développement. Elle et a pour vocation principale l’aide au développement social, économique et humain des femmes des pays du Sud. Les projets soutenus par la Fondation doivent être spécialement destinés aux femmes du Sud ou leur entourage proche et avoir un impact significatif sur leur émancipation économique et/ou sociale. Ils doivent également correspondre aux attentes et aux valeurs de la Fondation ainsi qu’à ses champs d’actions. Un dossier d'instruction est à demander et à remplir afin de pouvoir avoir une visibilité sur le projet et ses bénéficiaires. 

 
Informations complémentaires : http://www.fondationamisse.org

Appel à projet "Initiatives solidaires, territoires et emploi" de la Fondation de France

La Fondation de France lance l’Appel à projet "Initiatives solidaires, territoires et emploi". Cet appel à projets vise à soutenir des initiatives collectives qui contribuent à diminuer les inégalités sociales et territoriales, sources de besoins sociaux peu ou mal satisfaits. Ces nouvelles réponses, qui associent social, économique et création d’emplois, s’appuient en grande partie sur le croisement des regards et des compétences, le décloisonnement des disciplines, l’articulation entre plusieurs activités, et la mobilisation de différents types d’acteurs - dont les bénéficiaires. Date limite de réception des dossiers : 7 septembre 2012.

 
 
 
 

Santé Sud propose des missions d'appui et/ou de formation dans les pays du Sud

L’ONG Santé Sud propose des missions d'appui et/ou de formation auprès des professionnels de la santé dans les pays du Sud. Dans la majorité des cas, les missions durent 1 à 2 semaines. Un expert bénévole peut réaliser une mission ponctuelle ou s'inscrire sur l'ensemble du projet (jusqu'à 3 ans) et partir en mission 1 à 2 fois par an sur le projet. Chaque mission est précédée et suivie d'un briefing et débriefing au siège. Un rapport de mission sera exigé. Pour postuler, il est demandé aux candidats une expérience significative (minimum 5 ans) nécessaire et indispensable pour pouvoir prétendre former des pairs dans leur domaine d'expertise. Les profils recherchés sont des experts des domaines suivants : Ingénierie de projets de développementMédical, para médical ; Santé publique ; Médico-social. Les experts interviennent de façon bénévole, en adhérent à la Charte et en souscrivant à Santé Sud (30€). 

 
Informations complémentaires : http://www.santesud.org/agir/etranger/partir.html

La Jeunesse au Plein Air (La JPA), la CASDEN et Solidarité Laïque lancent le Prix de la Solidarité Associative

Le prix de la solidarité associative est décerné conjointement par La Jeunesse au Plein Air (La JPA), la CASDEN et Solidarité Laïque, avec le soutien de l’Unicef-France. Ce Prix vise à Accompagner de jeunes associations dans leurs projets, dynamiser les territoires par l’implication des associations, Faire vivre la solidarité sur le plan local, Créer ou renforcer les liens entre mouvements d’éducation populaire et jeunes associations. Ce prix a pour objet de soutenir des projets associatifs visant à favoriser chez les enfants et les jeunes, en référence à la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE): La lutte contre les exclusions (accès aux vacances, loisirs, à l’éducation, à la culture, au sport) ; La promotion des droits de l’enfant ; La sensibilisation au développement durable et à la solidarité. En cas de soutien financier d’une ou plusieurs collectivités, le montant cumulé des aides ne devra pas excéder 50 % du budget total de l’association candidate. Les associations candidates sont invitées à retirer un dossier de candidature et le règlement auprès de La Jeunesse au Plein Air ou de Solidarité Laïque, sur les sites Internet suivants : www.jpa.asso.fr ou

www.solidarite-laique.asso.fr. Date limite de dépôt des dossiers : 31 octobre 2012.
 
Informations complémentaires : http://www.jpa.asso.fr/index2.php?&goto=prix_sol
 

Pages