l'Association des Jeunes Guinéens de France (AJGF) vous invite à la journée de célébration de ses "20 ans d'existence"

L'Association des Jeunes Guinéens de France (AJGF) vous invite à la journée de célébration de ses "20 ans d'existence". Événement qu'elle organise le samedi 3 mars 2018 à 13 heures, à la salle AGECA située au 177 rue de Charonne 75017 Paris.

Le Prix J’M - Jeunesse et Migration

Le Prix J’M, qu’est ce que c’est ?

Les Prix « J’M » Jeunesse et Migrations est une initiative destinée à soutenir des projets d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI) conduits par des jeunes (18-35 ans) au sein d’associations intervenant sur les thèmes « migration/développement » et/ou « migration/citoyenneté ». 
Il peut s’agir d’associations conduites par des jeunes travaillant sur l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI) et/ou issues des différentes diasporas.
Cette année le prix aura lieu dans 5 régions en France : Ile-de-France, Hauts de France, Grand Est, Normandie et Centre-Val de Loire.

Pourquoi faire participer mon asso ?

Premièrement, un coup de pouce financier dans le montage de ton projet d’ECSI : 3 prix de 2 500euros attribués dans chaque région par un jury composé d’acteurs/trices locaux reconnu.e.s en matière d’ECSI ou référentes sur la thématique des migrations 
…. Mais aussi l’occasion de rencontrer d’autres associations et d’échanger sur vos expériences !

Comment ça se passe ?

Les associations participantes auront un temps d’une journée pour finaliser un projet innovant d’ECSI, en constituer un prototype et le restituer de façon originale et dynamique devant un jury.
Les participant.e.s seront également assistés lors de cette journée d’une ou plusieurs personnes ressources référentes sur différentes thématiques : EC/SI, migrations, domaine artistique, etc.
En amont de cette journée deux temps d’accompagnement seront à prévoir afin d’aider à la construction et à la réflexion autour du projet : la soirée de lancement et les Commissions d’Appui à projets.

Alors si tu es intéressé.e…

Tu peux consulter le Livret du participant qui t’en dira plus sur les critères pour candidater et le déroulement du Prix J’M

N’oublie pas de t’inscrire à la soirée de lancement dans ta région : 
- Dans les Hauts-deFrance 
- En Ile-de-France (à venir)

Contact : 
Marie LESENEY
Tél : 01.77.93.20.20
marie.leseney@grdr.org

Communiqué de presse - EGM / Projet de loi Asile et Immigration : les organisations engagées dans les États Généraux des Migrations dénoncent le projet de loi et poursuivent leur travail pour construire une politique migratoire alternative

Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse des Etats généraux des migrations en vue de la présentation annoncée pour demain en conseil des ministres du projet de loi Asile et Immigration ainsi que le document de décryptage de la loi par la Cimade

N'hésitez pas à relayer !

 

DiafrikInvest et LECAP lancent leur appel à candidatures

DiafrikInvest et LECAP lancent deux nouveaux appels à projets et vous accompagnent dans le développement de votre entreprise implantée en Tunisie, au Maroc ou au Sénégal.

À la clé pour les projets sélectionnés ?

Pour participer, complétez le dossier de candidature adapté selon votre pays de résidence

  • Une Master Class
  • Un programme de mentorat par des hauts talents de la diaspora de votre pays
  • Un forum d'affaires
  • Un voyage en Europe pour rencontrer son mentor et bénéficier de ses connexions d'affaires sur place.
  •  Et beaucoup d'autres avantages.

 

  • Vous entreprenez au Maroc ?  Consultez la présentation du programme et candidatez à DiafrikInvest (Maroc)

Pour plus d'informations, contactez-nous par mail !

Tunisie : projets@conect.org.tn

Sénégal : lfall72@gmail.com

Maroc : zineb.rharrasse@startupmaroc.org

[papem] 6ème Appel à Candidatures Résonances Nord-Sud jusqu'au 25 février 2018


Résonances Nord-Sud est une structure d'accompagnement et de formation à la création d'entreprise pour les personnes issues de la diaspora africaine.
Résonances Nord-Sud est un accélérateur de projet qui entre dans des critères d'Economie Sociale et Solidaire avec pour objectif d'accompagner des projets s’inscrivant sur le double territoire Afrique/Île-de-France.

A travers son offre, il est un acteur innovant dans l’écosystème francilien, cherchant à révéler et mettre en lumière les talents de la diaspora africaine. 
Résonances Nord-Sud met tout en oeuvre pour accompagner et suivre les porteurs de projet, dans l'objectif de construire ensemble l'entrepreneuriat de demain.

Une formation reprenant les étapes clés de la création :

3 mois durant lesquels le porteur de projet suivra plus de 120 heures de formation et accédera au savoir d'experts leurs donnant les clés pour structurer son projet. 

Un accompagnement individuel et personnalisé :
6 mois durant lesquels le porteur de projet sera accompagné individuellement afin de finaliser son projet, commencer une véritable étude terrain et avoir tous les outils en main pour se lancer. 

Un réseau d'entrepreneurs à la sortie : 

Lui donnant des contacts privilégiés avec d'autres entrepreneurs du territoire africain pour lui permettre d'avoir les conseils et expériences précieux propres à son projet

 

Rejoignez l'aventure !

 

Invitation Séminaire RE-InVEST 23 et 24 février 2018 : REI-NVENTER « L'investissement social »

Les membres du programme RE-InVEST, l’IRD, le GRDR et la Cité des Métiers, avec le soutien de l’Union Européenne, vous invitent à deux rencontres pour débattre des enjeux autour de « l’investissement social »

 

 

SÉMINAIRE RE-INVEST

RECONSTRUIRE UNE EUROPE INCLUSIVE S’APPUYANT SUR DES VALEURS DE SOLIDARITÉ ET DE CONFIANCE

RE-InVEST est un projet visant à faire travailler ensemble des associations de la société civile européenne, engagées dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, avec des universitaires voulant approfondir et renouveler la politique sociale européenne. http://www.re-invest.eu/

RE-INVENTER « L’investissement social »

Deux séminaires ouverts au public et aux professionnels

Ø vendredi 23 février 2018 – 14h30, Quelle place et définition dans les politiques publiques ?

Ø Samedi 24 février 2018 - 9h30, Une recherche action participative, l’approche par les droits et les capacités

Programme en pièce jointe et ci-dessous

En 2013, la Commission européenne a présenté « l’investissement social » comme une réponse aux conséquences socio-économiques de la crise économique et aux défis de la globalisation et de la polarisation auxquels fait face l’Europe. Le package « Investissement social » a pour objectif d’accompagner les pays membres de l’Union européenne dans un usage plus efficace et plus effectif de leur budget consacré au secteur social.

Le projet Re-Invest étudie l’application de « l’investissement social » dans le champ de la protection sociale et de politiques relatives au marché de l’emploi et aux services sociaux. En même temps, Re-Invest interroge ce concept « d’investissement social ». Que signifie-t-il réellement ? Constitue-t-il une forme simplifiée de marchandisation des services sociaux et de l’investissement public ? Est-ce une manière de confiner les personnes au sein de la sphère économique ? Re-Invest ouvre le débat autour du concept dans une perspective de capacité et à travers une approche s’appuyant sur les droits humains.

CP / Violences faites aux femmes en ligne : le HCE appelle à une véritable prise de conscience et action des géants du web et des pouvoirs publics

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 7 FEVRIER 2018

Violences faites aux femmes en ligne : le HCE appelle à une véritable prise de conscience et action des géants du web et des pouvoirs publics

 

Le Haut Conseil à l’Egalité remet ce jour, le 7 février 2018, à Mounir MAHJOUBI, Secrétaire d’Etat chargé du Numérique, son rapport : « En finir avec l’impunité des violences faites aux femmes en ligne : une urgence pour les victimes », dans le cadre du Tour de France de l'égalité femmes-hommes, lancé par Marlène SCHIAPPA, Secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité entre les femmes et les hommes.

 

En dépit d’une mobilisation historique contre les violences sexistes et sexuelles facilitée par les réseaux sociaux via les hashtags #Metoo ou #BalanceTonPorc, Internet n’est pas toujours un espace de liberté et de sécurité pour les femmes, que ce soit via les réseaux sociaux ou les applications mobiles : les violences qu’elles y subissent sont massives. 73%[1] des femmes déclarent en être victimes, et pour 18% d’entre-elles sous une forme grave.
 

Ces violences visent un seul et même objectif : contrôler la place des femmes et les exclure de l’espace public présentiel ou numérique. Ces violences y prennent principalement deux formes :

  • le cyber-contrôle dans le couple, qui consiste pour un conjoint ou ex-conjoint violent à surveiller l’activité de sa conjointe (conversations, déplacements, dépenses, etc.), éventuellement à son insu via des applications dédiées ;
  • le harcèlement sexiste et sexuel en ligne, qui consiste à envoyer des messages ou publier des propos insultants, dénigrants, voire menaçants.

Ces violences affectent la santé et la vie sociale des victimes, avec la même gravité que les autres formes de violences faites aux femmes. Elles n’ont rien de virtuel. Elles sont pourtant largement tolérées. C’est ce dont témoigne un testinginédit mené par le HCE et ses partenaires[2] en juillet 2017 sur les principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Youtube) : 92% des contenus sexistes signalés (insultes, menaces de viols ou incitation à la haine) n’ont pas été supprimés par les plateformes, avec des écarts : 87 % pour Facebook, 89 % pour Twitter et 100% pour Youtube.
 
Pour mieux connaître et faire reculer les violences faites aux femmes en ligne, le HCE formule 28 recommandations à l’attention des géants du web et des pouvoirs publics, visant notamment à :

  1. Reconnaître le phénomène, en réalisant la première enquête de victimation sur le sujet et en lançant une campagne de sensibilisation;
  2. Contre le cyber-contrôle dans le couple : Renforcer l’information des femmes et former les forces de l’ordre et les professionnel.le.s de la justice ;
  3. Contre le harcèlement sexiste et sexuel en ligne : Renforcer la responsabilité des réseaux sociaux, en fixant un délai maximal de réponse de 24h aux signalements sur leurs plateformes, comme c’est désormais le cas en Allemagne, et les inviter à améliorer la modération des contenus hébergés. Adapter la loi pour punir les « raids » (harcèlement concerté de plusieurs agresseurs contre une victime) ;
  4. Soigner les victimes de violences en ligne, en formant les professionnel.le.s de santé et en prenant en charge à 100% les soins somatiques et psycho-traumatiques.

[1] ONU Femmes, 2015

[2] Collectif Féministes contre le cyber-harcèlement, Fondation des femmes, En avant toute(s)

Offre de Volontariat en Service Civique : Sensibilisation à la solidarité internationale avec le Maghreb

Vous avez moins de 26 ans et vous voulez vous engager dans la solidarité internationale ?

Touiza Solidarité Île-de-France recherche actuellement un-e volontaire en service civique à Paris, pour contribuer à la sensibilisation et l’accompagnement des jeunes d’Île-de-France à la Citoyenneté et la Solidarité Internationale à partir de mars 2018. L'offe est prolongé jusqu’à la fin du mois de février. 

Pour le détail de l’offre, consultez la fiche de poste sur le portail officiel du Service Civique (http://bit.ly/2E6WpMH)  ou en format PDF ci-dessous.

[lianeselectro] SAVE THE DATE ! Ce jeudi - Apéro de Lianes à 18h à la MRES

Lianes vous invite à son 5ème Apéro! 

L'occasion pour vous de rencontrer des acteurs de la région, des projets de Solidarité Internationale. Les Apéros c'est aussi un temps convivial et chaleureux!

Ce Jeudi trois thèmes seront abordés autour d'un World Café:

--> Table 1 : « Activités socio-éducatives menées avec des adolescents » - ESSOR

--> Table 2: Projet Biogaz au Sénégal– Le Partenariat

--> Table 3: Fonds Solidarité Climat : appel à projet en faveur du Développement Durable– Fondation de Lille

PROGRAMME:

18h – 18h20 : Accueil des participants

18h20 – 18h30 : Tour de table et explication du déroulement de la soirée

18h30 – 19h30 : Echanges autour des différentes tables

19h30 – 20h00 : Echanges libres

Inscription en ligne ICI

Invitation - vendredi 2 février à 10h : venez rencontrer un homme et une femme qui se battent contre l'excision avec Plan International Dans le cadre de sa campagne annuelle contre les mutilations génitales féminines (MGF)

Dans  le cadre de sa campagne annuelle contre les mutilations génitales féminines (MGF) et à l’approche du 6 février 2018, 15e journée mondiale de la tolérance zéro à l’égard des MGF, la fondation Plan International France accueille deux activistes engagés dans la lutte contre les MGF en guinée.

Finda Iffono et Fara Djiba, respectivement cheffe de projet Plan International « Sauvons les filles de l’excision » en Guinée et directeur de l’ONG d’Accompagnement des forces d’actions sociocommunautaires (AFASCO)

Pages