21 nouveaux projets, initiés par 68 jeunes engagés pour le climat, récompensés par la FNH et le FORIM !

Depuis 2017, la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH) et le Forum des Organisations de Solidarité Internationale Issues des Migrations (FORIM) proposent « Génération Climat » : un programme visant à accompagner les 15-35 ans dans la définition et la mise en œuvre de projets mêlant solidarités et question climatique, en France comme à l’international. En seulement deux ans, 63 projets mis en œuvre par près de 200 jeunes, regroupés en association ou via des missions de service civique, ont pu bénéficier du soutien de ce programme. La dernière session du jury qui s’est tenue ce 29 octobre 2018 a récompensé 21 nouveaux projets qui seront prochainement déployés en France, mais aussi au Chili, au Togo ou encore en Guinée…

DES PROJETS VARIES A LA CROISEE DES PROBLEMATIQUES SOCIALES ET ENVIRONNEMENTALES

Comme Jonas, 22 ans ; Morgane, 18 ans ; Saad, 20 ans, ce sont 68 jeunes âgés de 18 à 34 ans qui ont été primés pour cette 4ème session du jury Génération Climat. Une enveloppe de 73 500 euros a été débloquée dans trois catégories d’action :

- Le dispositif « Agir à l’international »,ouvert aux jeunes qui porte un projet de lutte contre les changements climatiques et de solidarité internationale à l’étranger, a ainsi récompensé 6 projets pour un montant total de 57 000€. Parmi les lauréats : un projet éducatif d’installation de panneaux solaires en Guinée par des étudiants en BTS électrotechnique, ou celui de formation de 85 familles à la construction d’autocuiseurs au Chili.

- Le dispositif « Agir en France » a quant à lui récompensé 11 actions à hauteur de 10 500€. Parmi les lauréats : des débats et des réflexions sur la place et l’impact de la technologie dans nos vies dans la banlieue de Lyon ; des opérations de sensibilisation à la question des déchets dans les quartiers populaires de Nîmes par et pour les habitants, ou encore la réalisation d’une web-fiction intéractive pour développer la consom’action chez les jeunes.

- Le dernier dispositif, « Agir en service civique », offre quant à lui la possibilité de réaliser son projet dans le cadre d’une mission de service civique de 6 mois, en France et/ou à l’international. Une enveloppe de 6000 euros qui a été débloquée pour 4 jeunes. Parmi les lauréats : Jonas, étudiant congolais à Lyon qui souhaite sensibiliser les associations locales de tous domaines aux problématiques environnementales et Morgane, jeune étudiante en journalisme de 21 ans qui est partie début novembre à Lomé au Togo pour sensibiliser des collégiens à la thématique des déchets et les encourager à s’engager eux-mêmes.

Un nouvel appel à projet sur les trois dispositifs est d’ores et déjà ouvert ; les 15-35 ans ont jusqu’au 31 janvier 2019 pour déposer leur dossier sur : www.generation-climat.org

 

Focus sur 6 projets lauréats :

Dispositif Agir à l'international

UNIDOS - Autoconstruction de cuiseurs et de séchoirs solaires au Chili
Dans la ville de Navidad, au Chilli, l'association accompagne 85 familles dans des ateliers d'auto-construction de séchoirs et de cuisieurs solaires. En sensibilisant, aux enjeux environnementaux, et notamment à la sécheresse qui sévit dans le pays depuis 20 ans, UNIDOS permet aux famille de retarder le phénomène d'exode rural, de freiner la déforestation par l'usage de petit bois, de réduire la consommation de gaz et de renforcer le tissu social.

Actions Baggio TS - Installation solaire pour un centre de soin guinéen par des étudiants
Des étudiants en BTS électrotechnique s'organisent au sein de leur lycée pour aller installer des panneaux solaires au centre de santé de Dougountouny, en Guinée. L'installation profitera à la qualité des soins, accouchements et divers autres actes médicaux, pour les 25000 personnes qui en bénéficient.
 

Dispositif Agir en France

I-buycott - Une web fiction interactive pour devenir consom'acteur
Sensibiliser le jeune public sur son acte d'achat comme action impactante pour l'environnement : c'est l'objectif de cette websérie qui laissera place à l'interactivité dans le parcours du spectateur. Au travers de quatre parcours, la volonté est de faire réfléchir, apprendre et comprendre nos actes d'achats.

Les décablés - La semaine décablée
Avec de nombreux partenaires, l'association propose une semaine pour prendre du recul par rapport aux technologies et comprendre son propre rapport avec elles. Tout en participant à une expérience de déconnexion, les personnes sensibilisées pourront en plus participer à des temps de rencontre, débats, ateliers, et autres activités, toujours tournées vers l'action.

Le Journal de Valdegour - Demain entre vos mains
Dans un quartier de Nîmes, quelques habitants de tous horizons ont construit des actions de sensibilisation de la population à son propre environnement. Il s'agit d'un véritable projet de quartier, mesuré par des indicateurs et enquêtes quantitatives, mis en perspective avec un état des lieux dressé en amont en compagnie de tous les acteurs locaux. En se basant principalement sur la thématique déchets, l'association espère améliorer le cadre de vie des habitants tout en favorisant les échanges et les liens sociaux.
 

Dispositif Agir en service civique

Construire des ateliers de sensibilisation pour pousser les écoliers à s'engager
A 23 ans, Loranne a décidé de partir dans une école du Togo pour sensibiliser des enfants à la question du réchauffement climatique. En lien avec l'association Festisol, cette étudiante va participer à la synergie locale sur un programme d'éducation à la citoyenneté et au développement durable. Cela passera par des ateliers et de l'apprentissage mais aussi par de la mobilisation des enfants, afin qu'ils soient eux-mêmes porteurs d'un discours de sensibilisation auprès des autres enfants et de leurs familles.

Décloisonner la question climatique pour l'intégrer à tous les projets associatifs
Jonas, étudiant congolais en France, a pour projet de s'adresser aux acteurs associatifs étudiants de la métropole lyonnaise pour évaluer avec eux la prise en compte de la question climatique dans leurs actions. Après un état des lieux concerté, il proposera des actions et des outils adaptés à ce public pour intégrer la thématique du dérèglement climatique dans leur programmation.